Coupe d'Europe

H Cup - Toulon, l'année du doublé ?

Dans cet article
Dernière mise à jour Le 07/04/2014 à 15:27 -
Par Clément Mazella - Le 07/04/2014 à 15:27

Toulon, l'année du doublé ?Avec son succès sans appel face au Leinster, Toulon a frappé un grand coup. Porté par cette victoire, le RCT veut maintenant aller chercher sa qualification en Top 14 et vise clairement le doublé.

 

Gonflé à bloc. Dimanche soir, le RCT a décroché bien plus que son billet pour les demi-finales de H Cup. Avec un succès net, face à l'une des meilleures équipes d'Europe, les Toulonnais ont lancé de la meilleure des façons le sprint final de cette saison, avec en point d'orgue le match face au Munster au stade Vélodrome (le 27 avril). Mais avant cela, et en attendant de rêver à une nouvelle finale européenne, il va falloir replonger dans la réalité du quotidien avec deux déplacements de rang en Top 14, face à L'UBB et Perpignan.

Tout sauf une formalité. "Je préfère avoir un calendrier comme ça, que d'avoir des temps de repos. Samedi on va à Bordeaux, ça ne va pas être simple, mais on aime ces matchs", expliquait Juan Martin Fernandez Lobbe après la rencontre face au Leinster. "Il faut rester concentrés, car nous ne sommes toujours pas qualifiés pour les phases finales du championnat", tempérait, dans l'euphorie générale, Pierre Mignoni.

Revue d'effectif obligatoire

Et pour aller décrocher sa qualification, Toulon va devoir compter sur l'ensemble de ses joueurs. Faire tourner son effectif pour ne pas commettre les mêmes erreurs que la saison dernière, où le RCT était arrivé lessivé en finale du Top 14. "Nous allons faire des rotations dans l'équipe, mais cela ne pose pas de problème car on voit que tous les garçons sont compétitifs", estimait l'entraineur des arrières. Ainsi, dès samedi, Toulon risque de présenter un visage différent.

Forcé par les blessures déjà, puisque Jonny Wilkinson est notamment forfait. Frédéric Michalak devrait donc retrouver l'ouverture. Mais on peut également penser que des garçons qui ont énormément joué ces derniers temps soient laissés au repos. On pense aux frères Armitage, à Mitchell, Smith ou encore à Jocelino Suta. L'occasion de donner du temps du jeu aux Palisson, Habana, Wulf ou encore Bruni. Bref, Toulon a de la réserve. Et tous ont à cœur de combler un public qui les a transcendé dimanche dernier. S'ils ont, peut-être, joué leur dernier match de la saison à Mayol (sauf barrage) les hommes de Laporte ambitionnent de refouler les terres varoises les mains chargées de trophées. Pour un incroyable doublé ? Histoire de faire chavirer la Rade de bonheur.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

Votre dose de sport quotidienne livrée tous les matins dans votre boîte mail

 
0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×