Coupe d'Europe > - Toulouse

H Cup, Saracens-Stade toulousain, Louis Picamoles: "On courait après cette victoire à l'extérieur"


Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 19/10/2013 à 11:00 -
Par Rugbyrama - Le 19/10/2013 à 11:00
Picamoles: "On courait après cette victoire à l'extérieur"Face aux Saracens, les Touousains ont remporté le premier succès de leur saison hors de leurs bases. Un soulagement pour Louis Picamoles et les siens.
 

"Je suis fabuleusement heureux. L'engagement physique était vraiment féroce". A entendre la réaction de Guy Novès, le manager de Toulouse, au micro de nos confrères de Canal + sport, facile de mesurer la satisfaction des Haut-Garonnais après leur exploit à Wembley face aux Saracens (16-17). Car, si le Stade fait figure de référence sur la scène européenne avec ses quatre H Cup décrochées, la tâche ne s'annonçait pas aisée face au leader du Premiership. Une formation qui n'avait d'ailleurs pas réussi aux Toulousains, battus lors des deux précédentes confrontations lors de la saison 2000-01 (22-32 et 30-37).

Picamoles: "Il ne faut pas s'arrêter là"

Devant plus de 60 000 spectateurs, le premier acte des coéquipiers de Thierry Dusautoir laissait entrevoir quelques espoirs malgré un essai de Wyles encaissé sur un turnover mais surtout la défaillance au pied de Luke McAlister, laissant échapper neuf points et quittant même ses partenaires peu avant la pause, touché à un biceps. Guy Novès confiait: "L'adversaire nous marque un essai entaché d'un léger en-avant...mais on respecte la règle. On a énormément subi, mais mes joueurs n'ont rien lâché, ont répondu coup pour coup. Cette victoire est méritée devant une très belle équipe. Le bémol, c'est qu'il y a un an ou deux nous avions gagné en Angleterre mais après nous avions perdu à Toulouse contre ces Anglais. Il faut rester humble sur cette victoire-là, car il a fallu faire front jusqu'au bout. On va savourer aussi un petit peu". Louis Picamoles ajoutait: "On n'a rien lâché et on est récompensé à la fin, ça fait vraiment du bien. On courait après cette victoire à l'extérieur depuis le début de la saison. C'est fabuleux, mais il ne faut pas s'arrêter là".

C'est finalement le banc qui aura fait la différence, à l'image du troisième ligne Louis Picamoles, joueur qui aura porté le plus de ballons à Toulouse avec Maxime Medard (14) mais surtout auteur de l'essai de la victoire en fin de rencontre. "Mon essai c'est anecdotique, je profite de la poussée des copains. C'est vraiment une victoire collective, on a vu une solidarité dans les dernières secondes du match, tout le monde s'accroche alors que c'était dur physiquement. On a deux victoires pour le moment, c'est très positif. Maintenant, on va pouvoir basculer sur le championnat et ce qui nous attend samedi prochain (Toulon, ndlr) c'est du très très costaud", concluait le numéro huit international.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×