Coupe d'Europe

H Cup - Racing: Mike Phillips va retrouver Llanelli, son club de cœur

Racing Métro 9213 - 19Scarlets

Mike Phillips pourrait disputer vendredi son premier match à Colombes avec sa nouvelle équipe du Racing. Et il retrouverait Llanelli, le club qui l’a formé.

 
Racing: Phillips va retrouver son club de cœur - Rugby - Coupe d'EuropeIcon Sport
 

Avec un peu de chance, les supporters du Racing vont enfin découvrir Mike Phillips. Le demi de mêlée gallois (31 ans ; 80 sélections), qui s’est engagé début décembre avec le club francilien, n’a pas encore évolué dans l’enceinte de Colombes (il n'était pas entré face à Toulon fin décembre NDLR). Cette erreur pourrait être réparée dès vendredi soir. En principe, Mike Phillips sera bien dans le groupe pour recevoir Llanelli. "Jouer à Yves-du-Manoir, j’attends ça avec impatience !", reconnait le joueur sur le site du Racing.

Un match particulier d’autant plus que Phillips retrouvera son club de cœur. Celui avec lequel il est devenu professionnel. "C’est un joli clin d’œil du destin. Quand j’étais gamin, j’ai toujours été supporter des Scarlets. C’est là où j’ai commencé dans le rugby professionnel. J’ai joué deux ans pour les -21 ans puis deux ans pour l’équipe première avant de partir à Cardiff", se souvient-il, avec une certaine émotion.

  L’identité des Scarlets, c’est du jeu expansif et ambitieux 

Cette province, le demi de mêlée international s’en méfie énormément, même si elle n’a plus grand-chose à voir avec celle qu’il a connu dix ans auparavant au niveau de l’effectif présent. "Depuis toujours, c’est une équipe enthousiasmante, une équipe dotée de trois-quarts dangereux qui produit beaucoup de jeu. C’est pour cela que je les ai suivis quand j’étais jeune. L’identité des Scarlets, c’est du jeu expansif et ambitieux". 

"Je m’attends à un match difficile face à un adversaire très dangereux", rajoute Phillips. Pour les deux clubs, qui pointent aux deux dernières places de la poule 4, l’enjeu est quasiment nul. Mais le Gallois aspire à un résultat positif afin de se relever rapidement après l’échec contre Oyonnax en championnat. "Que nos adversaires le sachent: tous ceux qui viennent jouer chez nous doivent être prêts pour le combat et qu’il leur faudra se battre pour arracher le moindre point". Reste à voir si le message du Gallois a été entendu par tous ses coéquipiers.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |