Coupe d'Europe - - Toulon

H Cup - Le RCT, champion en chantier

Bien qu’en tête du Top 14, les Toulonnais s’apprêtent à débuter la coupe d’Europe sans avoir de véritable match référence.

 
Toulon, champion en chantier - Rugby - Coupe d'EuropeDPPI
 

C’est le paradoxe de ces équipes favorites pour le sacre final en championnat. Comme Clermont et Toulouse, Toulon paraît, en ce début de saison, encore assez loin de ce qu’il est capable de produire de mieux, collectivement. Plutôt brouillon dans le jeu et en difficulté dans la conservation du ballon, que ce soit par des fautes de main, du jeu au pied abusif ou des pénalités concédées, les Varois se contentent le plus souvent, pour l’instant, de bien figurer en conquête et dans le secteur défensif. Pour faire ensuite des différences individuellement ou par le pied de leurs buteurs, Wilkinson et Giteau.

Une inconstance qui s’est confirmée le week-end dernier, à Nice, face à Clermont. En difficulté pour mettre la main sur le match, les Toulonnais ont accueilli avec plaisir les échecs au pied du buteur adverse, Brock James, pour s’assurer la victoire (25-19). Le demi de mêlée international Sébastien Tillous-Borde assure pourtant ne pas avoir paniqué. "On commence à bien connaître les Clermontois... (il sourit) On sait comment ils jouent et nous n’avons pas été surpris par leur entame. Je ne crois pas qu’on ait paniqué. Simplement, on a encore rendu un peu trop de ballons au pied. Mais dans l’ensemble, je pense qu’on est sur la bonne voie".

Glasgow, leader invaincu en Ligue celte

Un chemin qui les mènera, ce week-end, vers un retour à Félix-Mayol pour y affronter les Glasgow Warriors, en ouverture de la H Cup 2014. L’occasion d’étrenner pour la première fois leur maillot étoilé dans la compétition européenne. Un prestige, mais aussi un statut à assumer. Si la poule servie par le tirage au sort de l’ERC semble largement à la portée des Varois, il conviendra de rester méfiant. Notamment ce dimanche, où ce sont les leaders invaincus du Rabodirect Pro 12 (Ligue celte) qui leur rendront visite. "On est encore loin du top, on le sait. Malgré tout, on est en tête du Top 14. Il y a de la marge de progression et on va travailler pour monter en gamme", poursuit Tillous-Borde. Attention à ne pas trop tarder. Au risque de se faire surprendre.

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |