Toulon's Matt Giteau celebrates winning the Heineken Cup at the Aviva Stadium in Dublin (Reuters) - Reuters
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

H Cup: Le coup de force des Français!

Le coup de force des Français, prêts eux aussi au boycott !

Par Midi Olympique
Dernière mise à jour Le 10/09/2013 à 16:56 -
Par Midi Olympique - Le 10/09/2013 à 16:56
Via un communiqué, les clubs français ont fait savoir qu’ils étaient solidaires des Anglais et envisagent, eux aussi, de ne pas participer à la H Cup la saison prochaine.

Coup de théâtre dans les négociations qui opposent depuis plus d’un an Anglais, Français et Celtes autour de la formule de la H Cup et de la répartition des gains. Alors que, dans le week-end, le président des Saracens, Nigel Wray, avait évoqué la perspective probable de voir les clubs anglais ne pas prendre part à la reine des Coupe d’Europe la saison prochaine (2014-2015), les clubs français ont réagi, ce mardi, à ces propos offensifs. Prenant cette fois une posture des plus fermes, aux côtés de leurs homologues d'Outre-Manche.

Via un communiqué de la Ligue nationale de rugby, les clubs français font savoir que "compte tenu de la gravité et de l’urgence de la situation, les clubs du TOP 14 tiennent à rappeler qu’ils ne participeront qu’à des compétitions impliquant également les clubs anglais. Ils ont également demandé à la LNR de prendre les mesures pour mettre en œuvre une compétition pour la saison 2014/2015, réunissant nécessairement les clubs anglais et les clubs français, et qui sera ouverte aux autres nations". En clair, pour les Français, la Coupe d’Europe se jouera avec les clubs anglais ou ne se tiendra pas.

Prise de pouvoir par la force

Entre les lignes, c’est un coup de force tenté par Anglais et Français qui se dessine. Si les Français envisagent, via ce communiqué, la création d’une compétition continentale incluant les clubs anglais dès la saison prochaine, la dernière phrase interpelle - "qui sera ouverte aux autres nations" - et traduit la volonté des deux nations de reprendre le pouvoir sur la scène européenne. La menace: la création d’une "nouvelle" Coupe d’Europe, à laquelle les nations du RaboDirect Pro 12 seraient conviées, mais cette fois administrée par le couple franco-anglais.

La perspective, pour l’instant, sonne plutôt comme un moyen de pression dans des négociations qui s’éternisent, après que l’accord concernant les compétitions européennes ait été dénoncé dès juin 2012. Cette fois, Français et Anglais ont frappé fort. Et le risque de voir la H Cup disparaître, faisant les frais du divorce qui se trame en coulisse, n’a jamais semblé aussi fort.