H Cup - Connacht-Toulouse (présentation) - L'orgueil du Stade toulousain va-t-il parler ?

L'orgueil de Toulouse va-t-il parler ?
Par Clément Mazella via Midi Olympique

Le 14/12/2013 à 11:21

Battu à la surprise générale à domicile par le Connacht, Toulouse se doit de prendre sa revanche sous peine d'hypothéquer ses chances de qualification.

LE CONTEXTE

Défait 14-16 à domicile par le Connacht, réputé comme étant la plus faible des provinces irlandaises, le Stade toulousain n’a plus le droit à l’erreur. Les Rouge et Noir avaient pourtant réalisé l’exploit de s’imposer à Wembley face aux Saracens, mais ce revers sur leurs terres gâche la fête. Pour conserver la tête de la poule 3, il faudra absolument s’imposer de nouveau à l’extérieur, à commencer dès ce samedi, face au Connacht. Solidaires et joueurs, les Irlandais tenteront de s’offrir une nouvelle fois le scalp du Stade toulousain.

LES EQUIPES

Au Connacht, Robbie Henshaw, très à l’aise au match aller, sera titulaire à l’arrière, avec Matt Healy et Fionn Carr sur ses ailes. Dave McSharry et Eoin Griffin composeront la paire de centres. La charnière quant à elle sera formée par Kieran Marmion et Dan Parks. Devant, Eoin McKeon, John Muldoon et Jake Heenan débuteront en troisième ligne. Mick Kearney et Craig Clarke seront titulaires en deuxième ligne alors que Brett Wilkinson, Jason Harris Wright et Rodney Ah You prendront place en première ligne.

Du côté du Stade toulousain, Clément Poitrenaud débutera à l’arrière, avec Maxime Médard et Yoann Huget sur les ailes. Yann David et Florian Fritz formeront la paire de centres, Jean-Marc Doussain et Lionel Beauxis la charnière. Devant, Louis Picamoles sera titulaire en troisième ligne centre, aux côtés de Yannick Nyanga et Thierry Dusautoir. Romain Millo-Chluski et Yohan Maestri débuteront en deuxième ligne. Schalk Ferreira, Christopher Tolofua et Census Johnston composeront la première ligne.

ILS ONT DIT

Maxime Medard - toulouse bayonne - 24 aout 2013

Maxime Medard - toulouse bayonne - 24 aout 2013Icon Sport

Chiliboy Ralepelle, le talonneur toulousain, sait que la météo ne favorisera pas forcément le jeu: "Nous nous préparons à un énorme combat. Au vu des conditions, tout indique que le résultat du match sera dicté par la performance dans le jeu d’avants. Je pense aussi que le jeu au pied aura une importance capitale".

LA STAT

1. Cette saison, en sept déplacements, le Stade toulousain ne s’est imposé qu’une seule fois hors de ses bases, face aux Saracens. Toujours fanny en championnat, les Toulousains pourraient renouer avec le succès à l’extérieur une nouvelle fois grâce à l’Europe, en décrochant une victoire au Connacht.

0
0