Kirkpatrick - Brive Castres - 5 octobre 2013 - DPPI
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe > - Castres

Castres: Tension avant réaction

Castres: Tension avant réaction

Par Midi Olympique
Dernière mise à jour Le 08/10/2013 à 19:23 -
Par Midi Olympique - Le 08/10/2013 à 19:23
Après le naufrage de Brive (0-34), les Castrais se sont resserrés cette semaine pour amorcer une révolte attendue samedi, face à Northampton, pour la première journée de H Cup.

Les portes sont longtemps demeurées fermées. Dans les minutes qui ont suivi leur naufrage à Brive samedi (0-34), les Castrais se sont cloîtrés dans leur vestiaire d'Amédée-Domenech. Staff et joueurs réunis pour une explication à chaud. Pendant de longues minutes, les acteurs humiliés ont cherché à comprendre, à exorciser. Un unique but: relever au plus vite la tête et se recentrer sur leur tâche sportive. Alors les Tarnais ont été priés de rester silencieux. Chacun leur tour, ils ont traversé le couloir des entrailles corréziennes sans s'arrêter devant la presse. Pas de mots sur les maux. Seul le manager Matthias Rolland s'est présenté: "Je n'ai pas reconnu le Castres olympique. C'est la première fois que l'équipe est aussi absente dans le combat. Dans ce cas, il est impossible d'exister." Impossible de le contredire et difficile de trouver une explication à une telle apathie. 

"Remettre les pendules à l'heure"

Plutôt que se perdre en justifications pas très convaincantes ou en simples recadrages inopportuns, le staff du CO préfère certainement la politique du rebond. Sur le terrain à l'heure de retrouver la H Cup. Samedi, Castres recevra Northampton et étrennera son statut de champion de France sur la scène européenne. Samedi dernier, Matthias Rolland parlait de "remettre les pendules à l'heure contre Northampton. On retrouvera le CO que tout le monde connaît." Une promesse qui ne demande qu'à être exaucée. A Brive, certains cadres avaient été laissés au repos. Sûrement en vue de cette première journée de la compétition continentale. Avec cette déroute en terres corréziennes, la première partie du pari s'est révélée un désastre. Aux joueurs d'en préserver la deuxième partie maintenant.

Il ne faut pas s'en cacher, le CO demeure sous tension cette semaine. La lourde défaite contre Brive ne sera pas digérée en un simple claquement de doigt. De plus, le club a fait l'objet de nombreuses annonces de transferts dans les colonnes de Midi Olympique avec les départs à venir de Brice Dulin vers le Racing-Metro et de Rory Kockott à Toulon, ou celui possible d'Antonie Claassen au Racing aussi. Une situation pas simple à gérer. Mais les Castrais n'ont qu'une mission en tête: réagir contre les Saints et se remettre sur le droit chemin.

 
 

commentaires


  • 230767loulou10/10/2013 15:21

    C'est la HCUP qui fait rire !

  • Koubiwan09/10/2013 12:10

    Ca pourrait passer inaperçu!!! faudrait y songer! :P

  • Koubiwan09/10/2013 11:59

    Merci pour ton post.