Article
commentaires
Coupe d'Europe

Avenir des Coupes d'Europe - Réunion jeudi des présidents de clubs français


Par Clément Mazella
Dernière mise à jour Le 27/11/2013 à 18:28 -
Par Clément Mazella - Le 27/11/2013 à 18:28
Réunion jeudi des présidents de clubs françaisLes présidents des clubs français se réuniront jeudi pour "faire le point" sur leurs positions respectives concernant le dossier brûlant de l'avenir des Coupes d'Europe.

Invités par la LNR près de l'aéroport d'Orly, les clubs sont sous pression concernant diverses affaires dont les issues sont liées: celle des coupes d'Europe, le renouvellement de la convention liant la Ligue et la Fédération française (FFR) ainsi que l'éventualité d'un nouvel appel d'offres pour les droits télévisés du Top 14.

En faisant sécession et en créant la Rugby Champions Cup, la LNR a déclenché l'ire de la Fédération française, dont elle est une émanation: selon la convention qui lie les deux institutions, la LNR s'est vu confier la délégation d'organiser et gérer les compétitions professionnelles de rugby. La FFR peut cependant reprendre ce pouvoir en choisissant de ne pas renouveler cette convention, arrivée à expiration le 30 juin dernier et toujours en négociations. Or, la FFR, souhaitant que les compétitions européennes soient réformées mais restent organisées par l'ERC, brandit l'arme de la dissolution en coulisses.

L'objet de la réunion de jeudi est donc que "les président soient conscients des enjeux. Il faut peser les avantages et les inconvénients d'avoir une convention avec la FFR", indique une source proche du dossier.

Si les clubs décidaient de maintenir leur projet de Rugby champions Cup, la FFR pourrait faire échouer le nouvel appel d'offres des droits télévisés du Top 14: en l'absence de convention, il appartiendrait à la FFR de commercialiser ces droits. De sources concordantes, il apparaît aussi que le front français concernant la Rugby champions cup n'est plus aussi uni. Le rendez-vous de jeudi permettra donc de clarifier les positions.

 
 

commentaires


  • Blindness28/11/2013 18:14

    Tu n'as rien compris. Que fait la Fédé, a part des soubresaut, pour le rugby amateur ? Que fait la Fédé pour les centres de formation ? Sait-tu que la plus part des centres de formation sont financés et construit par les clubs ou subventionnés par les collectivités locales ? Qu'il y a autant d'étranger en fédéral qu'en Top 14 ? Les Fédé ne sont qu'une délégation du ministère des sports et c'est bien tout le problème. Crois-tu qu'à 80 piges tu travailleras encore ? Pourtant la majorité des présidents de Fédé on l'âge, plus que passé, de la retraite. 0.17 % du budget de l'état est consacré au sport, les fédérations reçoivent en moyenne 20 euro par licencié. Nada pour les pro en gros. 10% vient des entreprises, 50% des ménages et 40 % des collectivités locales et 10 % l'état. Pour le sport amateur. Pour le L1 et Le top 14, voir tout championnat pro, tu oublies. C'est 10% de la billetterie, 10 % des collectivités, je crois que c'est plafonné à 6 millions d'euro. Le reste se sont des budgets généré justement par les clubs et leur recette, des droit TV et marketing, ce qui représente une misère en vérité.

  • besagne194128/11/2013 07:01

    mon dieu que tu es triste !

  • Grimaud27/11/2013 23:01

    commentaire lapidaire et Obsolete ... il me semble bien qu'a la fin du mois le cheques de nos internationaux vient des club et non de la Fede - que la fede se se concentre d'abord sur l'équipe de France. Si les Fabres, Michelins, Kamfp, Bougellal, Lorenzetti, Altrad, Riviere, Marty, et autres (pro D2 inclus) ne mettais pas des billets sur la table la fede serait sans joueurs ... comme dirais ma grand mere ne jetons pas le bebe avec l'eau du bain.