Puafisi - Perpignan Gloucester - 19 janvier 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

6e journée H Cup - Usap-Gloucester (18-36) - Perpignan, il était temps que ça se finisse...

Perpignan, il était temps que ça se finisse...

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 19/01/2014 à 16:10 -
Par Clément Mazella - Le 19/01/2014 à 16:10
Perpignan a subi son cinquième revers cette saison en H Cup, battu à domicile par Gloucester (18-36). Grâce au bonus offensif, les Anglais iront en Amlin.

Marc Delpoux, le manager de Perpignan, redoutait "les contres" de Gloucester ainsi que "ses ailiers". Le technicien catalan avait visé juste. Son équipe, éliminée et qui n’avait rien à jouer, s’est inclinée à Aimé-Giral (18-36), en encaissant cinq essais, dont trois par les ailiers Monahan (2) et Sharples. L’Usap a pourtant dominé les débats dans la première demi-heure du match, avant de baisser pavillon face aux contres assassins des Anglais. Ces derniers, qui décrochent le bonus offensif, seront reversés en Amlin Cup. Perpignan, lui, sort par la petite porte, n’ayant remporté qu’un seul match lors de cette édition 2013-2014.

C'est Perpignan, roi de la touche en première période, qui a ouvert le score dès la quatrième minute avec une pénalité d'Ecochard, profitant d'un en-avant anglais. Mais Gloucester n'a pas fait preuve de maladresse trop longtemps et tenait déjà une belle longueur d'avance à la mi-temps (10-19) grâce à trois essais, dont deux de contre. Le ton était donné.

Guitoune et les siens fatigués

Au retour des vestiaires, les Catalans ont bien tenté de résister, en vain. Désorganisés, dominés en mêlée et rapidement essoufflés, les Perpignanais se sont laissés submerger par la vague anglaise, dévastatrice. L'Usap a pu compter sur sa fraîcheur pour tenter de renverser la tendance. La bonne combinaison initiée par Ecochard amenait Chateau tout droit à l'essai. Mais Gloucester, revanchard et qui avait l'objectif d'une qualification en Challenge européen, a répondu par trois fois, laissant le compteur final à cinq essais à deux.

A l'heure de jeu, l'Usap ne dissimulait plus sa frustration et sa fatigue. A l'image des échauffourrées qui animaient le terrain mais surtout à la chute de Sofiane Guitoune. Dans sa course, l'international a perdu ses appuis et s'est blessé - tout seul - à la cheville gauche. Il était donc temps que tout ça se finisse. Si cette victoire bonifiée permet à Gloucester d'être reversé en Amlin Cup, elle voit aussi l'Usap quitter sa saison européenne sur une mauvaise note. Mais permet toutefois aux joueurs de mettre fin au calvaire et de pouvoir se reconcentrer désormais sur le Top 14. Perpignan se déplacera à Grenoble samedi.

 
 

commentaires


  • loubecarut20/01/2014 21:26

    Tu connais mal l'histoire. A Sabathé, l'Usap y venait en méprisant ce petit club de Montpellier au grand coeur, et ne ratait jamais l'occasion de lui piquer ses meilleurs joueurs. Quand à Frêche il empêchait le club de sortir, surtout dès lors que Perez était devenu président, Perez gendre de Vezinhet, Président du conseil général, ce qui foutait la mégalomania frêchiste en furie de jalousie. Les choses ont changé. A Montpellier, on aime toujours bien l'Usap, mais l'image de ce club est ternie par certains blogueurs peu axurit (comme celui si peu légendaire en dessous et qui n'intervient que sur les pages concernant le mhr, ignorant le club dont il affiche hélas pourtant le nom)

  • Toph6620/01/2014 20:58

    Entièrement d'accord, c'est aux modos de faire leur travail. Perso, je m'abstiens le plus souvent possible de porter des jugements ou faire des commentaires sur les articles concernant les clubs autres que l'USAP. Et ce n'est pas mon compère.

  • Toph6620/01/2014 20:47

    Merci pour ta réponse qui a le mérite de clarifier les choses. Surtout, elle permet de recentrer les débats autour du rugby et de notre passion commune pour ce sport et son état d'esprit, que nous partageons visiblement. Je sais pertinemment que certains supporteurs ne sont pas finauds chez nous, mais je pense aussi que se rabaisser à leur niveau ne relève pas le débat et contribue plutôt au pourrissement de nos échanges. Je sais que c'est difficile de garder son self control... même moi je me suis laissé aller à étaler l'histoire du club...