Coupe d'Europe

6e journée H Cup - Northampton-CO (13-3) - Castres n'a pas démérité


Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 18/01/2014 à 15:55 -
Par Fabien Pomiès - Le 18/01/2014 à 15:55
Castres n'a pas déméritéDéjà éliminés de la H Cup, les Castrais ont longtemps résisté sur le terrain de Northampton, avant de craquer durant les ultimes secondes du match (13-3). Le CO finit troisième de sa poule et dit adieu à toutes les compétitions européennes.
 

Dans un match énorme d'intensité, où les deux équipes voulaient l'emporter pour se qualifier, Castres s'est incliné dans les toutes dernières secondes. L'exploit était tout près. A portée de mains. Il s'en fallait d'un rien pour que le champion de France ne vienne s'imposer à Northampton et chipe la place de reversé en Challenge européen à sa victime du soir. Mais le destin avait finalement choisi son camp. Et la rencontre basculait définitivement à la dernière minute, sur un coup de pied de Rory Kockott contré par Pisi (13-3, 80e).

Jusque là, les Tarnais avaient réalisé un très gros match. Ils résistaient inlassablement aux attaques anglaises, à l'image des premières minutes. Forcée à subir la pression d'entrée avec plusieurs mêlées à cinq mètres, la défense castraise tenait bon et empêchait les Saints d'ouvrir rapidement le score. Un début de partie qui permettait au CO de prendre confiance et d'assener, par la même occasion, un coup derrière la tête des Anglais.

Castres, cruelle désillusion

Sur une inspiration roublarde et une touche jouée rapidement par les Castrais, Grosso filait à l'essai juste avant la pause (35e). Et alors que tout le monde pensait que Monsieur Rolland allait valider, il demandait la vidéo. L'essai était logiquement refusé, pour avoir joué la touche avec un ballon différent de celui tapé par Myler. C'était sans doute le tournant du match.

Malgré un nombre incalculable d'initiatives des deux côtés, personne ne parvenait à concrétiser. Northampton menait péniblement au score grâce à deux pénalités signées Myler (6-3, 76e). Insuffisant pour titiller la place de leader du Leinster mais assez pour conserver la qualification en Challenge européen. Le CO tentait le tout pour le tout dans les derniers instants mais craquait avec cet essai de George Pisi. Une défaite symbole de la campagne européenne du champion de France. Intéressante, étonnante, enivrante, mais cruelle. Il faut payer pour apprendre. Et Castres, en terminant troisième, a payé le prix fort.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×