Morgan Parra - Clermont - 18 mai 2013 - Icon Sport
 
Coupe d'Europe > - Clermont

5e journée H Cup, Harlequins-Clermont: Morgan Parra, l'indispensable

Parra, l'indispensable

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 09/01/2014 à 18:31 -
Par Fabien Pomiès - Le 09/01/2014 à 18:31
Contre toute attente, le demi de mêlée international de Clermont sera titulaire samedi en H Cup sur la pelouse des Harlequins. Un retour précoce après une grave blessure au genou, qui en dit long sur la place de Morgan Parra à Clermont. Révélateur aussi de l'importance de cette rencontre pour les auvergnats.
 

Il y a des annonces qui font plus d'effet que d'autres. En lâchant au détour d'une phrase, l'air de rien, que Morgan Parra serait titulaire ce samedi face aux Harlequins, l'entraîneur clermontois Vern Cotter, a pris tout le monde de court ce jeudi midi en conférence de presse. Après la blessure de Thierry Lacrampe dimanche à Toulouse, et l'indisponibilité annoncée jusqu'à fin janvier de Morgan Parra, on voyait Ludovic Radosavljevic occuper à Londres le poste de demi de mêlée. C'était sans compter sur la rapidité de guérison de l'international français, qui rejouera 7 semaines seulement après sa rupture du ligament postérieur du genou gauche face à l'Afrique du Sud fin novembre.

Cotter: "On savait qu'il pourrait revenir cette semaine"

"Certains joueurs ont une capacité de récupération un peu hors du commun et il en fait partie, explique le directeur sportif Jean-Marc Lhermet. Il a fallu vérifier avec les spécialistes qui l'ont suivi qu'il était apte à jouer un match de ce niveau là, mais Morgan a rassuré tout le monde, et les coachs ont décidé de le mettre sur la feuille". "Il avançait rapidement dans ses soins, confie l'entraîneur Vern Cotter. On savait qu'il pourrait revenir cette semaine". Dans la tête du staff, la décision de faire jouer Parra dès ce week-end était prise, avant même l'annonce de la blessure de Lacrampe.

L'ancien berjallien a repris le jeu au pied il y a une dizaine de jours seulement, et ne s'est entraîné que cette semaine avec l'ensemble du groupe. Mais son expérience du niveau international le rend presque indispensable lorsqu'il s'agit de matches décisifs. Gagneur né, "leader de jeu" selon Cotter, le demi de mêlée international se régale dans ces matches couperets. "Dans les matches chauds, on a l'impression qu'il dit : filez moi la pression ça me plaît, témoigne le talonneur Benjamin Kayser. Des éponges à pression, c'est toujours bon à avoir dans un groupe, et lui en fait partie".

Capital avant la réception du Racing

Alors rien de tel pour le remettre dans le bain qu'un déplacement à Londres, face à des Quins toujours en vie dans une poule 4 imprévisible, après deux succès face au Racing Métro. Dans ce stade du Stoop où "les spectateurs sont à deux mètres du terrain", décrit en connaisseur l'ancien de Leicester, Benjamin Kayser, les jaune et bleu joueront un match capital pour la suite de leur saison européenne.

En cas de victoire, Clermont assurerait sa qualification, et jouerait le dimanche suivant face au Racing pour recevoir en quart de finale. Un avantage certain quand les plus de 17 000 spectateurs du stade Michelin n'assistent qu'à des victoires depuis 70 matches. Et une éventualité non négligeable au plan économique.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×