Camille Lopez - Perpignan - aout 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe > - Perpignan

3e journée H Cup, Munster-Perpignan - Camille Lopez: "A l'Usap, on se doit de ne rien lâcher"

Lopez: "A l'Usap, on se doit de ne rien lâcher"

Par Fabien Pomiès via Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 06/12/2013 à 10:45 -
Par Fabien Pomiès via Midi Olympique - Le 06/12/2013 à 10:45
Malgré le revers à domicile contre Clermont qui a fragilisé la position de l'Usap en Top 14 et un effectif décimé, l'ouvreur international de Perpignan, Camille Lopez, veut se rendre au Munster dimanche avec ambition et détermination. Surtout que son équipe pointe à la première place de son groupe de H Cup après deux journées.

Comment abordez-vous ce déplacement au Munster après le revers à Aimé-Giral face à Clermont ?

Camille LOPEZ: On l'aborde bien. On a basculé de suite sur la H Cup après cette défaite à la maison. Ce n'était pas un bon résultat, certes, mais il faut continuer à avancer et se concentrer sur cette double-confrontation face au Munster qui arrive. C'est très important.

Est-ce une chance de pouvoir rebondir en Coupe d'Europe après cette déception ?

C.L: Je ne sais pas si c'est une chance. On aurait aimé rebondir en championnat pour basculer de manière positive sur la H Cup. Mais voilà, pour le moment, on est premier de poule en Coupe d'Europe. Même si pour l'instant, cela reste anecdotique, surtout que le Munster est un très gros calibre.

Le résultat de ce match à Thomond Park peut-il conditionner la suite de votre aventure européenne ?

C.L: Non, il ne va pas tout changer non plus. Quoi qu'il arrive, il faudra continuer notre route. Si on gagne, cela ira mieux. Si on perd, cela ira moins bien. Mais à ce stade, il n'y a aucune question à se poser, si ce n'est celle de se faire plaisir dans ce genre de grand rendez-vous. On fera les comptes à la fin. C'est pourquoi, cette semaine, on a surtout cherché à se recentrer sur ce que l'on n'a pas bien fait le week-end dernier. Il faut s'en servir pour commettre moins d'erreurs.

Vous comptez aussi des suspendus (Taumalolo, Mafi) et une dizaine de blessés. N'est-ce pas trop dur de se rendre au Munster dans ces conditions ?

C.L: En plus de la défaite contre Clermont, on a effectivement perdu pas mal de joueurs en cours de match. Les blessures rendent les choses encore plus compliquées mais ce groupe a démontré à Toulon qu'il était capable de faire de belles performances sans ses internationaux. Alors oui, il y a des blessés, des suspendus, mais il y a encore du réservoir. Dans un club comme l'Usap, on se doit de ne rien lâcher.