Jonny Wilkinson - cardiff toulon - 19 octobre 2013 - Icon Sport
 
Coupe d'Europe

2e journée H Cup - Cardiff Blues-RCT (19-15) - Le champion tombe à Cardiff

Le champion tombe à Cardiff

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 19/10/2013 à 16:52 -
Par Rugbyrama - Le 19/10/2013 à 16:52
Amorphe pendant 70 minutes et dominé en mêlée, Cardiff a fait preuve d'un incroyable réalisme pour s'offrir la peau de Toulon, le tenant du titre (19-15).
 

75 minutes de bouillie de rugby, sous la pluie, avec des fautes de main incessantes, des pénalités sifflées en permanence contre les deux équipes, et au final, un coup de théâtre. Cardiff, auteur du seul essai du match (78e) a fait tomber le champion d'Europe, le RC toulonnais (19-15). Les hommes de Bernard Laporte n'auraient jamais du perdre ce match. Même brouillons et fébriles offensivement, les Varois paraissaient avoir l'expérience suffisante pour assurer les quatre points de la victoire.

D'une semaine à l'autre, le visage toulonnais en première mi-temps s'est radicalement transformé. Éblouissant à Mayol face à Glasgow lors de la première journée, le RCT s'est montré emprunté face aux Gallois. La faute, notamment, à une météo défavorable. Les trombes d'eau qui tombaient sur l'Arms Park ont eu raison des velléités offensives. Et comme souvent, Toulon a profité de sa mêlée pour rester dans le coup et respirer. Les pénalités ont été nombreuses pour le pack rouge et noir (20e, 24, 33e, 47e, 54e). Les Blues de Cardiff s'étaient promis de ne pas sombrer face à Toulon après leur gros revers à Exeter. Ils ont plutôt tenu parole, tenant tête au champion d'Europe.

Davies marque le seul essai

A la mi-temps (6-6), tout était encore jouable, malgré une mêlée en perdition et des fautes de mains incessantes. Halfpenny (6e), Patchell (20e), Allen (23e), offraient de bonnes munitions aux Toulonnais. Lesquels étaient incapables d'en faire quelque chose. Souvent, après quelques séquences à balayer le terrain dans la largeur, un long jeu au pied venait sonner la fin des attaques stériles. En seconde mi-temps, la botte de Wilkinson (15 points) a suffi à tenir les Blues à distance raisonnable. Pas trop, mais ce qu'il faut (+6 maximum). Jusqu'à ces cinq dernières minutes de folie.

Au prix d'une grosse volonté et sous un soleil retrouvé, Gareth Davies allait planter un couteau dans le dos du RCT. Michalak, qui avait pourtant bien plaqué le trois-quarts centre, relâchait la pression devant sa ligne d'essai. Davies n'en demandait pas tant. Il se relevait pour aller aplatir entre les poteaux (78e, 19-15). Toulon a laissé échapper un succès précieux à Cardiff dans un match très morne. Sa mêlée, largement dominatrice, n'aura pas suffi. Cruelle désillusion.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×