Coupe d'Europe

1e journée H Cup - RM92-ASMCA (13-9): La leçon de réalisme du Racing

Racing Métro 9213 - 9ASM Clermont

Pragmatiques avec notamment un essai de Marc Andreu en contre, les Racingmen ont débuté leur phase de poule en H Cup par un succès face aux Clermontois (13-9).

 
La leçon de réalisme du Racing - Rugby - Coupe d'EuropeIcon Sport
 

Le Racing a tenu jusqu’au bout. Malgré la large domination de Clermont, les Franciliens ont su résister en défense et sortir de leur premier match de H Cup de la saison avec la victoire (13-9). Les vice-champions d’Europe doivent eux se contenter du bonus défensif et ont de quoi avoir des regrets. Malgré une possession et une occupation très importante, ils n’ont jamais su franchir le dernier rideau adverse. A l’inverse, ils ont encaissé un essai assassin en contre, Marc Andreu remontant tout le terrain sans opposition après un turnover. L’efficacité qui a fait défaut aux Jaunards.

Avec le vent dans le dos, l’ASMCA a mis la main sur le ballon dès l’entame, enchaînant les passes sur la largeur. Morgan Parra a concrétisé au pied ces initiatives avec trois pénalités en première période (10e, 24e et 36e). Gênés avec trop de plaquages manqués, les Racingmen n’ont pas réussi à occuper le camp adverse et ont en plus perdu rapidement Juan Martin Hernandez sur blessure (17e). Jonathan Sexton (33e) a tout de même permis aux siens de regagner les vestiaires avec le compteur ouvert et un retard raisonnable (3-9). L’équipe du duo Labit-Travers, tombeur des Auvergnats en demi-finale du Top14 la saison passée avec Castres, ne pensait pas pour autant que le tableau d’affichage de Clermont ne bougerait plus.

Sivivatu homme du match, en vain

Dès le retour des vestiaires, les Asémistes en ont pourtant eu l’occcasion à la 43e minute. Mais Napolioni Nalaga a été arrêté par Benjamin Lapeyre, qui a gratté un ballon ramassé par Marc Andreu. Celui-ci est allé à dame après 80 mètres de course (43e). L’avantage des siens s’est ensuite porté à quatre unités (54e). Juste après, Morgan Parra a eu l’occasion de faire recoller l’ASMCA mais a manqué sa première pénalité de la saison après vérification à la vidéo (57e). Un échec qui a eu une importance insoupçonné à ce moment du match. Lorsque les Jaunards ont obtenu des pénalités dans les dernières minutes, ils ont été contraints de les jouer à la main. Sans réussite.

Le demi de mêlée auvergnat, qui a réalisé plus de passes à lui seul que toute l’équipe francilienne, a continué de mener le jeu de son équipe dans le camp adverse. Clermont a continué de garder le ballon et d’occuper, de percer le premier rideau sans réussir à en profiter dans les deuxièmes temps. Sans réussir à profiter d’un Sitiveni Sivivatu stratosphérique qui a fait la différence à chaque prise de balle. Mais il n’a pu aider ses avants à franchir une ligne pilonnée jusqu’au-delà de la 80e minute, lors que François van der Merwe avait laissé ses coéquipiers à quatorze. Cela n’a pas empêché le Racing de figurer en tête du groupe avec les Llanelli Scarlets, leurs hôtes la semaine prochaine.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |