Wesley Fofana - Clermont Leicester - 5 avril 2014 - Icon Sport
 
Coupe d'Europe

1/4 H Cup - Clermont-Leicester (22-16) - Clermont jusqu'au bout du suspense

Clermont jusqu'au bout du suspense

Par Anne-Sophie Bernadi
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 06/04/2014 à 15:29 -
Par Anne-Sophie Bernadi - Le 06/04/2014 à 15:29
S'il a dominé globalement les débats, Clermont a dû s'employer jusqu'au bout pour battre Leicester (22-16) et rejoindre ainsi le stade des demi-finales.
 

Clermont tient sa demi-finale, mais que cela a été difficile et tendu face à Leicester (22-16). Dominateurs dans le premier acte, les Auvergnats ont creusé un écart qui s'est réduit comme peau de chagrin après la pause. Mais ils ont su tenir dans les dernières minutes pour passer l'obstacle anglais et enchaîner une 75e victoire à Marcel-Michelin. Il y aura au moins un représentant français dans le dernier carré. Les finalistes de la dernière édition joueront l'Ulster ou les Saracens pour en faire de même dans cette édition 2014.

L'ASMCA a dans un premier temps gagné la bataille de l'occupation et de la possession, dans un début de match avec beaucoup de jeu au pied des deux côtés. Alternant attaques au large ou charges avec les avants lorsqu'ils avaient le ballon, les Jaunards ont poussé les Tigers à la faute. Morgan Parra en a profité (15e, 27e, 34e, 40e+2). Les affaires ont même été très bien engagées après l'essai de Wesley Fofana, sur une action construite en compagnie d'Aurélien Rougerie et David Zirakashvili (21e). Mais les Anglais, sur une de leurs seules offensives, sont allés à dame grâce à Jordan Crane, après une superbe transversale au pied d'Owen Williams (36e).

Chouly symbole d'un pack courageux

L'ouvreur des Tigers, préféré à Toby Flood, a aussi fait parler sa puissance sur des pénalités du milieu du terrain, faisant revenir son équipe à trois petites longueurs alors qu'il restait 20 minutes à jouer (61e). Dans leurs temps faibles, les Auvergnats ont tenu le ballon grâce notamment aux mauls, une des spécialités de la maison. Sur un de ceux-ci, Thomas Waldrom, à peine entré, s'est mis à la faute. Il a laissé les siens à 14 mais a aussi permis à Parra de remettre six points d'écart.

Cela a compté au moment de la dernière action, quand Flood a cherché la touche, ne pouvant pas égaliser sur une pénalité obtenue en mêlée fermée. Un secteur où l'ASMCA a parfois dominé mais a été sanctionnée dans le money-time. Sa défense a tout de même repoussé les ultimes assauts dans la dernière minute. Damien Chouly, très présent dans les zones de combat, et ses coéquipiers n'ont pas laissé échapper leur ticket, dans leur antre toujours imprenable.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×