Coupe d'Europe

Wesley Fofana: "Beaucoup de monde sera derrière nous"

Concentré sur l'événement qui attend son équipe, le trois-quarts centre clermontois, Wesley Fofana, n'a pas de mal à avouer que cette rencontre constitue l'un des matchs les plus importants de sa carrière.

 
Fofana: "Beaucoup de monde sera derrière nous" - Rugby - Coupe d'EuropeDPPI
 

Wesley, comment se sent-on à quelques jours d'une finale de Coupe d'Europe ?

Wesley FOFANA: Je suis très impatient d'en découdre face à Toulon. C'est une finale et en cas de victoire nous décrocherions un titre exceptionnel. Quoi qu'il arrive, ce sera l'un des matchs les plus importants de ma carrière de rugbyman, ce sont des moments rares et il faudra en profiter au maximum.

Le fait d'affronter une autre équipe française change-t-il votre préparation ?

W.F.: Nous préparons cette rencontre avant tout comme une finale de Coupe d'Europe. Après, le fait d'affronter Toulon nous permet de nous appuyer sur davantage de matière que lorsque nous avons affronté des équipes étrangères puisque nous avons déjà disputé deux matchs contre le RCT cette saison. Pour moi c'est plutôt un point positif.

Vous n'avez pas joué le match aller face à Toulon en Top 14 et n'avez participé qu'à une mi-temps au retour. Est-ce un inconvénient ?

W.F.: Non, cela ne change rien, j'ai joué 40 minutes tout de même, ce qui m'a permis d'observer leur façon de jouer. J'ai également, comme tous les autres joueurs, visionné beaucoup de matchs à la télé donc cela ne change pas beaucoup de choses à mon sens.

Vous avez déjà gagné un match au Leinster, dans ce stade de l'Aviva en décembre, cela peut-il jouer en votre faveur ?

W.F.: Nous n'en parlons pas beaucoup, mais c'est vrai que ces deux victoires face au Leinster, et notamment celle à Dublin ont été les véritables éléments déclencheurs de notre parcours européen cette saison. Nous avons acquis beaucoup d'expérience lors de cette double confrontation et nous nous en sommes servis par la suite. Samedi, cela sera surtout inconscient, car nous n'y pensons pas plus que ça et nous cherchons d'abord à nous concentrer sur cette équipe de Toulon.

À quel genre de match vous attendez-vous ?

W.F.: Je ne sais pas, qu'il s'agisse d'un match fermé ou d'une rencontre très ouverte je pense que le score sera extrêmement serré, car dès que nous affrontons Toulon, l'écart au tableau d'affichage est très court. Je suis certain qu'il n'y aura pas trente points d'écart samedi soir. Après, je n'ai pas d'idée précise sur le déroulement de la partie.

L'envie sera-t-elle le facteur déterminant ?

W.F.: Non, je ne pense pas car je suis intimement persuadé que l'envie sera présente des deux côtés, et c'est normal lors d'un tel match. Par conséquent, je pense que tous les détails auront leur importance. Nous sommes prévenus et savons pertinemment que Jonny Wilkinson punira la moindre de nos erreurs.

Quel regard portez-vous sur le public clermontois qui sera très nombreux à Dublin ?

W.F.: C'est un facteur super important. Nous savons que beaucoup de monde sera derrière nous. Notre public répond toujours présent et nous a suivi partout où nous sommes allés. Ce sera à nous de leur rendre tout ce qu'ils nous ont apporté et de faire en sorte qu'ils soient fiers de nous au coup de sifflet final.

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |