Coupe d'Europe

Toulon: Des doutes et des mouvements?

Dans une spirale négative après un début de saison tonitruant, les Toulonnais doivent désormais relever la tête, après le lourd revers (23-3) concédé sur la pelouse de Montpellier.

 
Toulon: Des doutes et des mouvements? - Rugby - Coupe d'EuropeIcon Sport
 

Méconnaissable. Tel est le premier mot qui vient à la bouche pour parler de la piètre performance du RCT ce week-end, lors de la 6e et dernière journée de coupe d’Europe. Défaits sévèrement à Montpellier (23-3), les Toulonnais connaissent un deuxième échec en l’espace de trois semaines. Chose à laquelle ils n’étaient plus habitués depuis un petit moment. La défaite face au Racing, si surprenante qu’elle soit, n’était donc pas un incident de parcours à en juger par le match qu’ont livré les Varois sur la pelouse d’Yves-du-Manoir. Pris sur l’envie, l’agressivité, ils n’ont rien pu faire et rien eu à proposer face à la furia des Héraultais, auteurs d’une performance de haute volée.

Coulisses agitées

Une défaite qui agite les coulisses du RCT. Selon des informations révélées par Midi Olympique ce lundi, les deux entraîneurs de Toulon, Pierre Mignoni en charge des trois-quarts et Olivier Azam en charge des avants, n’ont toujours pas prolongé leur contrat pour la saison prochaine. Ils pourraient même quitter le club à l’issue de celle-ci. Une réunion a eu lieu entre Pierre Mignoni et le président Mourad Boudjellal mercredi soir, au cours de laquelle les deux hommes se seraient quittés en profond désaccord.

L’actuel entraîneur des trois-quarts aurait refusé la proposition de prolongation proposée par le président du RCT. L’ancien demi de mêlée de Clermont et du XV de France se retrouvera donc sur le marché à la fin de la saison. Si Pierre Mignoni ne revenait pas sur sa décision, Mourad Boudjellal et Bernard Laporte devraient se mettre à la recherche d’un technicien. Et pourquoi pas de deux? En effet, toujours selon Midi Olympique, l‘alter ego de Pierre Mignoni pour les avants, Olivier Azam, n’a toujours pas paraphé de nouveau contrat. Sa situation se serait même fragilisée au vu des sorties de Toulon ces dernières semaines. A tel point que la question se pose de savoir si Olivier Azam serait débarqué avant la fin de la saison.

Au rayon des candidats, ça se bouscule

Deux candidats se sont d’ores et déjà déclarés pour la saison prochaine: Jacques Delmas et Marc Dal Maso, tous les deux libres. Mourad Boudjellal aurait déjà rencontré les deux hommes. Marc Dal Maso semblerait bien placé et serait la piste prioritaire du président du RCT qui avait, pour rappel, déjà tenté d’enrôler l’ancien talonneur international il y a deux ans. Un remaniement sérieux dans le staff est donc à prendre en compte prochainement.

A ces nouvelles s’ajoute celle de la blessure de Jonny Wilkinson, qui sera opéré à Bordeaux, ce samedi, après le match contre Mont-de Marsan, à la suite d'une inflammation de la zone pubienne. Wilkinson, dont on ne sait toujours pas quelle suite il donnera à son avenir sportif, pourrait en cas d’une retraite sportive intégrer la saison prochaine le staff toulonnais. Un staff dont, pour l’heure, l’avenir s’écrit en pointillé.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |