FOOTBALL 2013 Racing Metro's captain Dimitri Szarzewski - AFP
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Szarzewski: "L’indiscipline nous condamne"

Szarzewski: "L’indiscipline nous condamne"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 13/01/2013 à 14:18 -
Par Rugbyrama - Le 13/01/2013 à 14:18
Le talonneur et capitaine du Racing, Dimitri Szarzewski, n’a pas caché que son équipe avait failli dans le domaine de la discipline face aux Saracens (37-28).

"La Coupe d'Europe est finie pour nous". Le constat est lucide. Et sans équivoque. Il est signé Dimitri Szarzewski. Le talonneur et capitaine du Racing a tenté d’analyser et de comprendre les raisons de la défaite de son équipe, battue par les Saracens samedi (27-38). Un revers lourd de conséquences puisqu’il entraîne une élimination des Franciliens. Dur. Très dur. D’autant que le Racing pouvait espérer toute autre issue. Une victoire face aux Anglais lui aurait offert la tête de la poule 1 et un match décisif la semaine prochaine face au Munster afin de se qualifier. Ce qui ne sera finalement pas le cas.

Galindo: "Beaucoup de déception"

Dimitri Szarzewski n’a pas caché sa déception, pointant un secteur en particulier: celui de la discipline. Et dans ce domaine, le Racing a totalement sombré après un début de match tonitruant, ponctué par trois essais. "On était bien physiquement, on défendait bien, mais ce soir (samedi, NDLR), c'est vraiment notre indiscipline qui nous condamne. Il me semble qu'à Toulon, dimanche dernier, on avait été sanctionnés quinze fois. Aujourd’hui 22, c'est dire ! On a manqué de soutien offensif sur le porteur du ballon, on a été défaillant au sol". "Il est impossible de gagner quand chacun commet deux fautes individuelles. On laisse les Saracens dans le match à cause de notre indiscipline», pestait également le troisième ligne Alvaro Glindo. Et face à un buteur de la trempe d’Owen Farrell (11/11), cela s’est payé au prix fort. "Il y a beaucoup de déception", rajoutait Galindo. Celle-ci est tout à fait compréhensible. Mais pour ne pas saborder totalement sa saison, le Racing se doit d’apprendre de ses erreurs et relever la tête au plus vite.