Botha Wulf - Toulon - 7 avril 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Première pour Toulon, Sivivatu royal

Première pour Toulon, Sivivatu royal

Par Midi Olympique
Dernière mise à jour Le 07/04/2013 à 20:45 -
Par Midi Olympique - Le 07/04/2013 à 20:45
La performance de Sitivenu Sivivatu, l'accélération de Chris Ashton, la première de Toulon ou l'exploit du Munster... Retrouvez tout ce qu'il faut retenir des quarts de finale de H Cup.

LE JOUEUR

Sitiveni Sivivatu

Icon Sport

Il s’apprête à fêter ses 31 ans (le 19 avril), mais le poids des âges n’a aucun effet sur l’ailier néo-zélandais de l’ASMCA. Vif, percutant, aérien, Sivivatu a écœuré Montpellier pendant les 71 minutes qu’il a passées sur la pelouse du stade Marcel-Michelin. 158 mètres parcourus ballon en main, sept défenseurs battus pendant la rencontre, aucun doute possible, ce joueur est différent. Auteur d’un essai splendide, quelques minutes après en avoir offert un sur un plateau à son capitaine Aurélien Rougerie, l’international All-Black (45 sélections)  a confié  vivre "pour ces grands matchs" et cela tombe bien pour Clermont, la fin de saison va en être truffée.

LA PERF'

Munster

Les Irlandais ont signé la seule victoire à l’extérieur de ces quarts de finale de H-Cup (18-12). Opposés à Londres à des Harlequins sortis meilleurs premiers de la phase de poule, les Munstermen ont su se montrer patients et se sont reposés sur la botte de leur ouvreur Ronan O’Gara. Imperméables en défense, les coéquipiers de Paul O’Connell ont décroché leur dixième qualification en demi-finale dans la compétition. Rendez-vous est pris pour la "red army" à Montpellier face à Clermont.

L'ESSAI

Chris Ashton

PA Sport

On joue la 67ème minute de la rencontre entre les Saracens et l’Ulster. Le moment que Chris Ashton a choisi pour sceller définitivement le sort du match. Bien servi sur une remise intérieure, l’ailier anglais fait alors étalage de toute sa vitesse et de sa classe. A une trentaine de mètres de l’en-but de l’Ulster, il prend la tangente et dépose le troisième rideau irlandais en enchainant deux cadrages débordements consécutifs avant d’aplatir. N’en jetez plus, la coupe est pleine pour les Ulstermen dont l’essai en fin de match ne permettra que de réduire l’écart final (27-16).

LA STAT

1

En battant Leicester à Mayol (21-15), Toulon s’est hissé pour la première fois de son histoire dans le dernier carré de la plus grande des compétitions européennes. Grâce à un Jonny Wilkinson toujours aussi efficace face aux perches et auteur de l’intégralité des points varois, les hommes de Bernard Laporte n’ont jamais véritablement réussi à creuser l’écart avec les Anglais mais ils ont su se montrer efficaces dans les moments importants. Dans trois semaines, ils devront battre le fer avec un autre club de sa Majesté, les Saracens, dans l’antre de Twickenham. Quoi de plus beau pour un baptême ?

 
 

commentaires


  • Cosminhiopiloupilou10/04/2013 21:26

    Pourquoi tu me parle ta pas d amis ds le près ?

  • PauCarter09/04/2013 15:19

    Bonjour à tous ! Excusez moi, sa n'a aucun rapport avec cet article mais je voudrais savoir si quelqu'un a des nouvelles de Benson Stanley Williams ? Parce que cela fait un bail qu'il n'est pas sur la feuille de match ! Merci d'avance et allez l'ASM !

  • Cosminhiopiloupilou08/04/2013 21:44

    Toulon la plus forte équipe du monde !