Ouedraogo - Montpellier Sale - Octobre 2012 - Icon Sport
 
Coupe d'Europe

Montpellier: Entretenir la flamme

Montpellier: Entretenir la flamme

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 11/01/2013 à 20:51 -
Par Rugbyrama - Le 11/01/2013 à 20:51
Deuxième de sa poule, Montpellier peut garder tout espoir de qualification en cas de résultat positif lors de son déplacement à Sale, déjà éliminé.
 

Montpellier a bien grandi. Pour sa deuxième année en H Cup, le club héraultais réalise un parcours de qualité sur la scène européenne. Avec trois victoires en quatre matchs, le MHR a même toutes ses chances pour décrocher sa qualification pour les quarts de finale de la compétition. Et si Toulon fait figure de grandissime favori dans la poule 6, l’hypothèse Montpellier n’est pas à écarter. En tout cas, l’avenir européen des Héraultais passe par un déplacement piège ce vendredi à Sale. Une équipe à l’agonie et qui peut paraître être une proie facile. Et c’est bien là le piège dans lequel pourraient tomber les Montpelliérains. "Face à une équipe en difficulté, dans le doute, on s'attend à un gros combat", assure le capitaine Fulgence Ouedraogo.

Quatre piliers sur le flanc

S’il veut conserver toutes ses chances de qualification, Montpellier doit rester sur ses gardes et signer un résultat positif. "On n'a pas l'intention de galvauder cette rencontre sachant que si on perd, c'en sera fini de nos chances. Mais si on gagne, on se donne la chance d'un véritable huitième de finale à domicile face au RC Toulon", avance le troisième ligne international. Mais avant de penser à cette rencontre décisive face à l’ogre toulonnais, le MHR doit remplir son contrat dans la banlieue de Manchester. Tout sauf une simple formalité. D’autant que Fabien Galthié et son staff doivent faire face à des soucis en première ligne avec les blessures de Kervarec (rachis), Jgenti (hernie cervicale), Figallo (hernie discale) et Leleimalefaga (entorse du genou, saison finie). "Je suis très inquiet car on a perdu quatre piliers en un mois. Et on l'a payé au prix fort à Clermont-Ferrand", déplore Galthié. Montpellier devra faire front pour continuer à rêver.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×