Jack Isaac - 14.10.2011 - Brive / Biarritz - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Isaac et le remède H Cup

Isaac et le remède H Cup

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 10/10/2012 à 17:28 -
Par Rugbyrama - Le 10/10/2012 à 17:28
A l’heure où Biarritz retourne dans un stade qui lui a réussi pour y affronter les Harlequins, l'entraîneur des lignes arrières biarrotes, Jack Isaac, espère que le BOPB va retrouver une certaine sérénité.

Le Biarritz olympique va retrouver ce samedi un bon ami. Plus précisément le Twickenham Stoop, stade dans lequel il a décroché en mai dernier face à Toulon le trophée de l’Amlin Challenge Cup. Mais ce week-end, ce n’est pas une partie de plaisir qui attend les joueurs de Jack Isaac, mais plutôt les Harlequins…Car le jardin de jeu qui avait fait le bonheur des Basques il y a six mois est avant tout le domicile fixe des champions d’Angleterre en titre. L’entraîneur des trois-quarts biarrots revient sur le site du BOPB sur le retour de sa formation au Twickenham Stoop : "On a connu un grand succès dans ce stade alors j’espère que l’on va pouvoir enchaîner une autre victoire là-bas. Je sais que les Anglais prennent très à cœur cette compétition, l’entame sera donc très difficile. J’espère surtout que l’on est bien préparés pour retrouver une bonne dynamique en H Cup et essayer d’enchaîner les matchs avec un peu plus de sérénité." L’Europe comme remède de la mauvaise santé basque en Top 14?

Rêver d’un quart à Anoeta

Cette première rencontre de la saison en coupe d’Europe, les Biarrots se doivent donc de l’aborder comme un rendez-vous primordial. Surtout que les Londoniens risquent fort d’être les plus sérieux concurrents des Basques à la qualification en quart de finale. Mais Jack Isaac ne veut pas tirer de conclusion si hâtive. Selon lui, il ne faut surtout pas sous-estimer les deux autres formations de la poule 2, à savoir la province du Connacht et celle des Zèbres. "Je considère que cette poule est d’un niveau assez difficile. Il n’y a pas de poule facile en H Cup, sachant que ce sont les meilleurs clubs européens qui ont réussi à se qualifier pour cette compétition. Nous allons affronter une équipe irlandaise très compétitive, surtout chez elle, et qui ne lâche rien; les Harlequins, la meilleure équipe d’Angleterre; et des Italiens contre qui nous avons toujours eu du mal ces dernières années. Il faut toujours se méfier d’eux", insiste-t-il. Alors quel sera le plan de bataille pour éviter ces nombreux pièges? "A nous de faire le maximum pour se qualifier pour un quart de finale, espérons le à Anoeta!" s’avance alors Jack Isaac. Une bonne performance samedi à Londres pourrait les en rapprocherait.