Joie Toulon - Demie H Cup - 28 avril 2013 - Icon Sport
 
Coupe d'Europe

H Cup - Saracens-Toulon (12-24) - L'apothéose totale

L'apothéose totale

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 28/04/2013 à 19:04 -
Par Rugbyrama - Le 28/04/2013 à 19:04
Grâce aux 24 points de Wilkinson, Toulon élimine les Saracens (24-12) et se qualifie pour la première finale de H Cup de son histoire. Il retrouvera Clermont le 18 mai prochain à Dublin.
 

Historique! Pour sa seconde participation seulement à la plus grande compétition européenne, le RCT se qualifie pour la finale de la H Cup en disposant des Anglais des Saracens (24-12) sur la pelouse de Twickenham. Une nouvelle fois, et comme en quart de finale face à Leicester, la grande prestation de Jonny Wilkinson, auteur de tous les points de sa formation, a été prépondérante. L'Aviva Stadium de Dublin sera donc le théâtre d'une finale franco-française le 18 mai entre Clermont et Toulon. Ce qui assure également la participation d'un septième club hexagonal à la prochaine édition de la H Cup.  

Bernard Laporte avait pourtant prévenu ses joueurs dans la semaine: "on a affronté la moitié de l'équipe d'Angleterre en quart (Leicester, ndlr), on va affronter l'autre moitié en demie". Mais les internationaux du XV de la Rose sont tombés sur un os ce dimanche. Totalement impuissants dans les duels, les Anglais reculaient sur chaque impact. Tout comme en mêlée fermée où l'association Andrew Sheridan-Sébastien Bruno-Carl Hayman a sans cesse mis la première ligne des "Sarries" sur le reculoir. Obtenant du même coup un nombre incalculable de pénalités dans ce secteur. Et pour terminer le travail effectué par ses avants, supérieurs en conquête et sur les rucks, Jonny Wilkinson était bien présent. Dans un grand jour même. Dans la continuité de sa prestation très solide face à Leicester, Wilko effectuait une partie exceptionnelle en réussissant un sans-faute dans ses tentatives de pénalité (5e, 13e, 18e, 25e, 46e, 56e, 77e), ajoutant même à ces sept coups de pied un drop venu d'ailleurs, sous la pression d'Owen Farrell (74e) pour donner un avantage définitif aux siens. 24 points au total dans la musette de l'ouvreur toulonnais.

Wilkinson bel et bien dans son jardin

Dans ce duel entre deux des trois meilleurs buteurs de la compétition (seulement distancés par Morgan Parra), le jeune demi d'ouverture anglais, successeur de "Sir Jonny" a compris qu'il lui restait du chemin à parcourir pour arriver au niveau de son modèle. Non, l'élève n'a pas encore dépassé le maître. Car outre la qualité de son jeu au pied, l'ancien joueur de Newcastle, qui disputait sa 46e rencontre à Twickenham, a récité une leçon d'alternance dans la conduite du jeu varois. Mention spéciale également pour Juan Fernandez-Lobbe, omniprésent et tellement adroit. Sans oublier Danie Rossouw, au niveau d'agressivité que l'on attendait malgré un seul match joué sous les couleurs du RCT avant ce dimanche après-midi... Jamais le RCT n'aura finalement été inquiété outre-mesure lors de cette demi-finale.

Une finale historique attend donc l'Aviva Stadium dans trois semaines puisque Clermontois et Toulonnais participeront à leur première grande finale continentale. Et cette affiche débloque automatiquement une septième place pour un club hexagonal lors de la prochaine édition de la H Cup (l'Usap et le Stade français dépendront du résultat de l'équipe francilienne en finale du Challenge européen face au Leinster pour savoir qui décrocha le dernier strapontin). Une troisième bonne nouvelle pour clôturer ce fabuleux week-end pour le rugby français. 

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×