Coupe d'Europe

H Cup, RCT-Leicester Tigers (21-15) - Toulon arrache sa demie

Toulon a réussi un authentique exploit en battant Leicester (21-15) et va jouer la première demi-finale de H Cup de son histoire contre les Saracens.

 
Toulon arrache sa demie - Rugby - Coupe d'EuropeAFP
 

"Personnellement, j'avais jamais vécu de telles émotions sur un terrain. C'est tout simplement historique". Les joues mouillées de larmes et les yeux embués, Mathieu Bastareaud résumait quelques minutes après le coup de sifflet final la qualification de Toulon pour les demi-finales de la H Cup. La première de son histoire. Comme ce quart de finale disputé face à Leicester, dans un stade Mayol chauffé à blanc. Il aura fallu patienter jusqu'à la quatre-vingtième minute pour enfin exulter. Un drop de Jonny Wilkinson, monsieur Jonny Wilkinson ce dimanche après-midi (auteur des 21 points de son équipe), assurait définitivement la victoire après une partie d'une intensité rare. Chahutés, malmenés, dominés même, les Toulonnais ont eu beaucoup de mal à rentrer dans le match. Certainement inhibés par l'enjeu et la pression qui entouraient cette rencontre, à l'image de l'incroyable indiscipline dont ils ont fait preuve en mêlée fermée (cinq fautes et neuf points offerts à Toby Flood).

Toulon a pris le dessus physiquement

C'est d'ailleurs ce secteur de jeu qui a permis aux Tigers de prendre rapidement l'avantage puis de mener tranquillement leur barque (0-9, 17e). En confiance, ils continuaient d'imposer leur domination et d'occuper parfaitement le terrain. Trop brouillon, Toulon n'arrivait pas à mettre la défense anglaise en difficulté. Voyant qu'il était impossible d'envoyer du jeu, les joueurs de Bernard Laporte sont alors entrés dans la partie, dans ce combat. De plus en plus costauds à l'impact, ils ont pris le dessus physiquement et obligé les Anglais à se mettre à la faute. La botte de Wilkinson faisait le reste. Après un premier acte compliqué, le RCT limitait la casse (6-9, 40e). Rappelés à l'ordre pendant la mi-temps, les Toulonnais revenaient avec d'autres intentions: celles de limiter au maximum les mêlées notamment. On poursuivait donc sur le rythme de la fin de première période. Du combat, du combat encore du combat. Et à ce petit jeu, même si les Anglais ne donnent pas leur part au chien, les joueurs de Bernard Laporte ont clairement des atouts à faire valoir.

A force de pilonner, les fautes se sont succédées. Wilkinson n'attendait que ça (15-12, 59e). Le match avait définitivement basculé. Physiquement, tactiquement et dans l'indiscipline. Leicester restait à portée de fusil au tableau d'affichage et très dangereux à cause de son réalisme. Mais, poussés par Mayol, les Toulonnais sentaient eux aussi qu'ils touchaient du bout des doigts la demi-finale, leur demi-finale. Dans une ambiance incroyable, Jonny Wilkinson, auteur d'un match fantastique, inscrivait donc un dernier drop à l'ultime minute (21-15, 79e). Le drop de soulagement. Celui de la qualification. Le Rugby Club Toulonnais l'attendait, là voilà. Au terme d'un match très compliqué, ils ont écrit l'histoire du RCT. Désormais, rendez-vous dans trois semaines à Twickenham pour défier les Saracens. Et pour pourquoi pas, gagner le droit de disputer la première finale de H Cup de leur histoire.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |