Coupe d'Europe

H Cup - Damien Chouly (réaction): "Marquer l’histoire du club"

ASM Clermont16 - 10Munster

Après avoir battu le Munster (16-10), le troisième ligne clermontois, Damien Chouly, se montrait tout simplement heureux de la première qualification de l’histoire de l’ASMCA en finale de H Cup.

 
Chouly: "Marquer l’histoire du club" - Rugby - Coupe d'EuropeIcon Sport
 

Comment définiriez-vous ce parfum, si particulier, de la Coupe d’Europe qui planait à La Mosson?

Damien CHOULY: La H Cup, c’est toujours particulier. On se frotte aux meilleures équipes d’Europe et à des joueurs internationaux donc inévitablement le niveau des rencontres est très élevé et c’est différent. C’est une compétition vraiment à part, où l’erreur n’est pas permise. Si on se rate sur le moindre match, c’est fini. Et il ne nous reste plus qu’à revenir l’année d’après. Il faut vraiment beaucoup de lucidité et de concentration pour être prêts dans les moments clés.

C’est pour jouer des matchs comme celui-ci que vous avez signé à Clermont en juin dernier?

D.C: Oui tout à fait, pour les jouer et les gagner. Ce sont des moments que l’on n’oublie pas, des matchs de très haute intensité comme on aime en disputer. En plus, nous parvenons à valider notre ticket pour la finale, la première du club. On n’en joue pas tous les jours! Dans ce match, nous sommes allés au bout de nous-mêmes.

Dans quel état d’esprit étiez-vous lorsque vous meniez 16-3? C’est à la fois beaucoup et insuffisant...

D.C: Même avec 13 points d’avance nous étions conscients du danger car contre les Harlequins, le Munster était également mené à la mi-temps mais à la fin ils ont remporté le match. Nous avions ça dans un coin de la tête et nous savions qu’ils n’allaient rien lâcher.

Si vous allez au bout, vous deviendrez la seule équipe à remporter la compétition en ayant gagné tous ses matchs…

D.C: De toute façon, nous n’avons pas le choix désormais! Ça serait une manière de marquer à la fois l’histoire du club et celle de la compétition. Quand on fait du rugby, c’est pour gagner des titres, c’est pour des moments comme ceux-là que l’on joue et que l’on s’entraîne tous les jours.

Avez-vous déjà la tête à la finale?

D.C: Non, chaque chose en son temps, il y a également un match contre Bordeaux la semaine prochaine. Il faudra faire le travail, car même en Top 14 ce n’est pas le moment de se relâcher. Il reste un match, ce n’est pas fini.

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |