Fabien Galthié - Montpellier - 12 janvier 2013 - Icon Sport
 
Coupe d'Europe

Galthié: "On se demande ce qu’il faut faire pour battre Toulon"

Galthié: "On se demande ce qu’il faut faire pour battre Toulon"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 18/01/2013 à 14:12 -
Par Rugbyrama - Le 18/01/2013 à 14:12
Déjà battu à deux reprises cette saison par Toulon, Fabien Gatlhié espère que Montpellier trouvera la solution pour s'imposer contre les Varois.
 

Vous attendiez-vous à jouer une place qualificative en Coupe d’Europe ?

Fabien GALTHIE : Honnêtement, non. Nous ne nous attendions pas à cela. Nous ne sommes pas crus en mesure de sortir de poule. C’est une belle surprise.

Etes-vous revanchards par rapport à Toulon ?

F. G. : Je ne pense pas que l’on puisse dire revanchards. Certes, nous avons perdu deux fois contre eux (en championnat à domicile, 25-32, et en H Cup, à Mayol, 37-16). Par deux fois, nous nous sommes accrochés. Nous avons mis l’intensité nécessaire... mais ce n’est encore pas suffisant.

Comment avez-vous expliqué ces deux défaites ?

F. G. : La différence de niveau, tout simplement. Il évoluent à un autre niveau que nous. Ils vont plus vite, ils défendent mieux que nous, et ils ont davantage de puissance, de technique et de vitesse que nous.

Comment faire alors, pour vaincre ?

F. G. : Nous allons essayer de mettre plus de puissance, plus de technique et plus de vitesse. Histoire de nous rapprocher de leur niveau. C’est en jouant les meilleurs qu’on s’améliore.

Pourtant le Racing s’est récemment imposé à Mayol...

F. G. : Ce qu’a fait le Racing est magnifique.

Et Cardiff a marqué trois essais contre Toulon...

F. G. : Oui. Mais ils en ont pris six. Lors de notre première défaite contre Toulon, nous avions été dominés en mêlée, et avions eu 20% de réussite dans le tirs aux buts : nous avions été battus de sept points. A Mayol, notre mêlée a été dominatrice, et notre réussite face aux perches, bien meilleure. Et pourtant, nous en avons pris presque quarante... On se demande ce qu’il faut faire pour gagner contre Toulon. Une équipe comme le RCT nous montre nos limites.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×