Coupe d'Europe

Finale H Cup, ASMCA-RCT - Franck Azéma: "Ne pas se laisser polluer"

Alors que l'ASMCA prépare la finale de Coupe d'Europe, samedi contre Toulon, l'entraîneur des trois-quarts clermontois, Franck Azéma, s'il reconnaît que la tension et l'investissement sont montés d'un cran cette semaine, assure que ses joueurs ne sont concentrés que sur le match à venir et font abstraction des événements extérieurs.

 
Azéma: "Ne pas se laisser polluer" - Rugby - Coupe d'EuropeIcon Sport
 

L'investissement est-il monté d'un cran en ce début de semaine?

Franck AZEMA: On dispute notre match le plus important de l'année, donc forcément, il y a cette émulation à l'entraînement. Même si nous étions déjà dans une phase de préparation la semaine passée, il y a eu beaucoup plus d'analyse. Là, on sent qu'au niveau de la concentration et de la tension, tout est monté d'un cran. C'est plutôt positif.

Vous avez déjà affronté Toulon deux fois cette saison (une victoire et un match nul). Vous appuyez-vous sur ces deux duels?

F.A.: Bien sûr qu'il faut s'en servir. On se connaît par cœur. Les Toulonnais vont essayer de nous surprendre, nous aussi. Mais je pense qu'il faut plutôt être concentré sur notre jeu, comme on l'a fait tout au long de la saison. On sait qu'une finale se joue pour être gagnée mais on n'attend pas que ce soit Toulon qui nous rende heureux ou malheureux. On préfère s'arrêter sur notre performance, notre désir de l'emporter. Le moteur est là. L'objectif aussi.

Sentez-vous l'atmosphère pesante qui entoure cette finale?

F.A.: L'événement tient surtout à l'extérieur. C'est toujours le cas. L'ambition des joueurs et du staff est de rester concentrés sur les quatre-vingt minutes de match, sur ce qu'il va se passer sur le terrain. L'engouement qu'il peut y avoir autour, avant ou après... Nous, notre idée, c'est juste de préparer intensément cette rencontre et d'être prêts. On ne doit pas s'écarter de cette logique. La vérité ne sortira que de là. Il ne faut pas se laisser polluer l'esprit par tout ce qu'il peut y avoir autour.

Justement, une semaine avant votre demi-finale de Top 14 contre Castres, est-il prévu que vous célébriez votre titre dimanche en cas de victoire contre Toulon?

F.A.: On avisera samedi soir. Nous ne sommes pas en train d'anticiper sur la suite même si on sait qu'on a un match important derrière. L'objectif numéro un aujourd'hui, c'est cette finale. Des joueurs partiront à Dublin, d'autres resteront ici. On verra samedi, en fonction de notre performance, l'attitude que l'on adoptera.

Prenez-vous en compte cette demi-finale de championnat dans votre préparation cette semaine?

F.A.: Non, je répète qu'on joue des finales pour les gagner et on ne peut pas s'amuser à dire "on fait ça ou ça" en fonction du match suivant. C'est tellement difficile d'arriver à ce stade de la compétition qu'on vit au jour le jour. Et aujourd'hui, nous ne sommes focalisés que sur le match de samedi.

Quel regard portez-vous de cette équipe de Toulon?

F.A.: Jusqu'à deux journées de la fin, elle a dominé le championnat presque de bout en bout. Elle est aussi sortie d'une poule très relevée en H Cup. Ce n'est jamais simple d'avoir un autre club français dans son groupe (Toulon avait Montpellier, NDLR). Toulon possède une grosse conquête, une défense bien en place. Donc des bases solides. Et des joueurs d'expérience à chaque poste, qui ont déjà vécu ce type de match avec leurs sélections nationales et qui sont capables de gérer ce genre d'événements. Le RCT est aussi capable d'alterner, d'avoir un jeu d'occupation avec Wilkinson qui excelle dans ce domaine. C'est une grande équipe, ce qui se fait de mieux en Europe.

 - Midi Olympique
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |