Thomas Combezou - Montpellier - 19 janvier 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Combezou: "Eric nous poussait sur chaque action"

Combezou: "Eric nous poussait sur chaque action"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 20/01/2013 à 15:31 -
Par Rugbyrama - Le 20/01/2013 à 15:31
Soulagé après sa qualification en quart de finale, le Montpelliérain Thomas Combezou a avoué avoir joué pour la mémoire d’Eric Béchu, disparu cette semaine.
 

Samedi, dans leur ante d’Yves-du-Manoir, les Montpelliérains ont réussi deux exploits : faire tomber Toulon (23-3), leader invaincu de leur poule et accéder pour la première fois de leur histoire en quart de finale de la compétition. A l’issue de la rencontre, le demi d’ouverture international, François Trinh-Duc, ne cachait pas sa satisfaction: "C'est fabuleux de pouvoir écrire l'histoire de ce club avec cette qualification en quart de finale de H Cup. Certes, c’était inespéré, personne n'y croyait. Pour nous, ce n'est que du bonus cette saison. Ce soir (samedi NDLR), nous avons eu peu de mots à nous dire, seulement des actes. Je pense que sur le terrain, nous avons montré beaucoup de solidarité, d'amitié et de maitrise car il en a fallu contre Toulon".

Paillaugue: "Notre H Cup est réussie"

Après une semaine "compliquée émotionnellement parlant", comme le reconnaissait François Trinh-Duc, les Héraultais ont logiquement dédié ce succès à Eric Béchu, ancien entraineur aux côtés de Fabien Galthié et décédé des suites d’une longue maladie cette semaine. Le trois-quarts centre, Thomas Combezou, a confié ainsi: "Ce soir (samedi NDLR), quelqu'un nous regarde et on est très fier d'avoir montré une bonne image de Montpellier. Il y a beaucoup de relâchement après ce match des plus attendus et surtout beaucoup d'émotion pour une personne, Eric Béchu, à qui nous avons rendu un grand hommage avec l'envie que nous avons pu montrer. Il y avait une 16e personne, le public et une 17e, Eric, qui était là pour nous pousser sur chaque action". Elu homme du match de la rencontre avec dix-huit points marqués, le demi de mêlée, Benoit Paillaugue, confirmait: "On voulait se battre pour Eric Béchu comme lui s'est battu durant toute sa maladie. Se qualifier en seulement deux participations, c'est énorme".

En quart, le MHR devra accomplir un nouvel exploit puisqu’il se rendra à Clermont, l’un des favoris au titre européen cette saison. Les joueurs montpelliérains n’auront donc rien à perdre comme le confiait Benoit Paillaugue en conclusion: "Désormais, c’est du bonus pour nous. Notre H Cup est réussie".

Les Montpelliérains après Toulon - Media365