Coupe d'Europe

Clermont, quel coeur !

ASM Clermont15 - 12Leinster

Ce dimanche, Clermont a réalisé une excelllente opération pour la suite de la compétition en l'emportant contre le Leinster, au stade Marcel-Michelin (15-12).

 
Clermont, quel coeur !  - Rugby - Coupe d'EuropeIcon Sport
 

"51 je t’aime" peuvent se féliciter les Clermontois et leur "yellow army". Avec ce cinquante-et-unième succès d’affilée à domicile, l’ASMCA conforte sa place de leader devant l’ogre irlandais du Leinster. Les Auvergnats défieront les hommes de Joe Schmidt samedi prochain (16h40) à Dublin avec cinq points d’avance, une marge agréable tant les Irlandais auraient pu cet après-midi mettre fin à la folle série de Rougerie et ses partenaires à Marcel-Michelin.

En avril, les Irlandais s’étaient imposés en demi-finale de coupe d’Europe (19-14) en résistant jusqu’au bout aux assauts clermontois. Pour ces retrouvailles, le Leinster, privé notamment de Kearney et O’Driscoll, avait changé six joueurs quand Vern Cotter alignait douze des quinze titulaires de l’amère élimination en terre bordelaise. Au final, la rencontre fut tout aussi accrochée, laissant peu de place au spectacle au profit d’une empoignade féroce entre deux équipes qui se connaissent par cœur, dont les entraîneurs sont amis et qui figurent tout en haut de la liste des prétendants au titre suprême.

Les Clermontois, des plaqueurs fous

Dans ce type de match cadenassé, les buteurs avaient la lourde charge d’enquiller pour prendre le score. Morgan Parra le fit parfaitement en première période avec un sans-faute (4/4) alors que Sexton manquait une pénalité. Brock James, lui, claquait un drop sur la sirène pour donner six points d’avance aux Jaunards. Six points qui s’avéreront un écart insurmontable pour le Leinster face à des Auvergnats insubmersibles. Une seule action d’envergure permettait aux Clermontois de s’enivrer. Partis de leur camp, les Jaune et Bleu admiraient l’échange fluide entre Sivivatu et Rougerie qui aboutissait sur Byrne dont la course s’arrêta à cinq mètres de la ligne. Parra fera fructifier ce mouvement aéré avec une pénalité (9-3, 24e).

Ensuite, ce fut une domination irlandaise dans le sillage d’une troisième ligne vénéneuse autour des rucks. Le Leinster tenait le ballon et imposait de lourdes séquences aux Clermontois, confinés au rôle de l’assiégé. Cudmore, coupable de deux fautes, permettait à Sexton de garder Clermont à portée. En seconde période, la mainmise dublinoise s’accentuait mais Clermont a alors affiché ses plus beaux attributs: un mental infaillible et une défense féroce avec en étendard Julien Bonnaire, survolté. Si la mêlée fut sévèrement chahutée, Sexton n’eut que trois points à ajouter (15-12, 54e). A cinq minutes du terme, les Clermontois avaient réussi 105 plaquages sur 111 ! Un chiffre ébouriffant. Samedi prochain, les Clermont-Leinster continueront de s’ancrer dans l’histoire européenne. Avec en ligne mire la première place pour Vern Cotter et ses hommes.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |