Romain TEULET - castres glasgow - 16 decembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Castres: Petite victoire, grande série

Castres: Petite victoire, grande série

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/12/2012 à 16:53 -
Par Rugbyrama - Le 17/12/2012 à 16:53
Sans être convaincant, le CO a dominé in extremis Glasgow ce dimanche (10-8). Toujours en course en H Cup, les Tarnais portent à sept leur nombre de succès consécutifs. Mais ils restent méfiants avant la double réception du Racing-Metro, ce samedi, et de Toulouse, dans deux semaines.

D'un extrême à l'autre. Un mois et demi après leur feu d'artifice face à Perpignan (38-36), Castres a offert une prestation souffreteuse, ce dimanche, pour ses retrouvailles avec Pierre-Antoine. Mais même en bafouillant son rugby, le CO l'emporte au final. "Je crois qu'il faut juste retenir la victoire", résume Romain Teulet. "On peut le dire en ce moment : nous avons beaucoup de réussite", reconnaît Paul Bonnefond.

Ce deuxième succès consécutif contre Glasgow paraissait nécessaire pour les hommes du duo Travers-Labit. Car grâce à ces quatre points, ils restent en course pour une qualification en quarts. "Il faut être fiers de nous", félicite le capitaine Matthias Rolland. Dans un mois, le CO disputera un seizième de finale officieux à Northampton et un possible huitième face à l'Ulster. Avant de se projeter aussi haut, aussi loin, les Castrais ont poursuivi, à cette occasion, leur série de victoires, source de confiance. "Même si ça ne se joue encore pas à grand-chose, c'est notre septième succès de suite", souligne Romain Teulet.

Bonnefond : "Il faut du temps pour redevenir patrons"

Cette belle invincibilité ne constitue en aucun cas une fin en soi. Surtout au vu du calendrier à venir... "Désormais, il faut rebasculer sur le Top 14 car deux grosses échéances arrivent, contre le Racing-Metro et Toulouse. Il nous faut continuer cette série de victoires", ambitionne Bonnefond. "Je suis persuadé qu'il faudra être meilleurs pour l'emporter", précise Laurent Labit. Car si le tableau d'affichage plaide en la faveur du CO, le rendu se montre moins flatteur. "L'équipe a eu du mal à enchaîner les temps de jeu et à concrétiser, analyse Bonnefond. Il faudra corriger ces points. Mais ça ne m'inquiète pas. Nous avons un groupe de qualité et notre effectif est au complet. Après avoir beaucoup joué à l'extérieur, il nous faut juste du temps pour retrouver la maîtrise et redevenir patrons." Le retour massif des cadres, dans le XV de départ, devrait aussi permettre aux Castrais de retrouver leurs pleins pouvoirs.