Julien Bonnaire - clermont llanelli - 13 octobre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Bonnaire: "Il fallait accélérer"

Bonnaire: "Il fallait accélérer"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 15/10/2012 à 09:37 -
Par Rugbyrama - Le 15/10/2012 à 09:37
Satisfait de la prestation de son équipe après la victoire face aux Scarlets (49-16), le troisième ligne clermontois, Julien Bonnaire, reste également prudent lorsqu’il envisage le déplacement à Exeter.

Quel regard portez-vous sur le match de votre équipe?

Julien BONNAIRE: On l’entame pas de la meilleure des manières, c’est sûr, mais on a su réagir et faire ce qu’il fallait. C’est le point positif.

Le carton rouge est-il décisif ?

J.B: On en a parlé à la mi-temps: il ne fallait surtout pas se croire arrivé parce qu’ils étaient un de moins. Cela aurait été une grosse erreur. On a continué à construire, en deuxième période, avec l’appui du vent. Une fois dans leur camp, on a su les mettre sous pression pour marquer. C’est satisfaisant.

Est-il selon vous logique ?

J.B: Ils étaient souvent couchés chez nous. Sur le deuxième carton c’est le cas. Je voyais, en plus, que dès qu’on enchaînait quelques temps de jeu, ils avaient deux ou trois mecs qui restaient au sol. Il fallait accélérer, les faire péter. Ça a été le cas. On a pris les dessus en les obligeant à se mettre à la faute.

Est-ce une coïncidence que votre premier gros match arrive en même temps que la H Cup ?

J.B: Il fallait qu’on monte notre niveau de jeu. Cette compétition, si vous ne répondez pas présent, vous pouvez prendre cher ! On a réussi à le faire pour l’emporter. Maintenant, il ne faut pas trop rester là-dessus et se pencher dès maintenant sur le match à Exeter qui nous attend. Ce sera un sacré défi.

On a aussi vu du grand Sivivatu...

J.B: Il le fait souvent à l’entraînement (sourire). Mais les autres autours étaient très concentrés et lui ont aussi permis ces coups d’éclats.