Imanol harinordoquy - Biarritz conacht - 14 décembre 2012 - Icon Sport
 
Coupe d'Europe

Biarritz relève la tête

Biarritz relève la tête

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 15/12/2012 à 18:09 -
Par Rugbyrama - Le 15/12/2012 à 18:09
Sur une pelouse d'Aguilera gorgée d'eau, les Biarrots ont réagi après une semaine compliquée et ont dominé logiquement les Irlandais du Connacht (17-0).
 

Biarritz se devait de rebondir. Après la défaite la semaine dernière face à ces mêmes Irlandais, les joueurs du désormais duo d’entraîneurs Rodriguez-Rourre devaient se rattraper et montrer un autre visage devant leur public. C’est chose faite, suite à cette victoire contre le Connacht (17-0).

Et sur une pelouse détrempée, les Biarrots montraient de toutes autres dispositions que la semaine dernière. Malgré un ballon forcément glissant, ils n’hésitaient pas à jouer et tenter de mettre du rythme dans la rencontre. Une pénalité de Dimitri Yachvili concrétisait leur domination dès la troisième minute. Parfait exemple de leur volonté sans faille: un bon nombre de pénalités tapées en touche et non pas tentées par le demi de mêlée international. Malheureusement pour les Basques, leur domination n’était pas récompensée à sa juste valeur. Ngwenya pensait avoir aplati, mais, après arbitrage vidéo, l’essai était refusé, l’ailier américain rebondissant en touche. Il fallait donc attendre la 30ème minute pour voir le premier essai. Suite à un beau travail de Damien Traille, qui perçait le rideau défensif irlandais, Iain Balshaw s’en allait aplatir en coin. La transformation de Dimitri Yachvili clôturait le score de ces quarante premières minutes (10-0).

Une seconde période plus équilibrée

Le second acte verra la rencontre perdre en intensité. Le match s’équilibrait, le Connacht rentrant pour la première fois dans les 22 mètres des Biarrots pour y passer 25 secondes. Mais même en s’étant retrouvés à deux reprises en supériorité numérique, suite aux cartons jaunes infligés à August (46e) et à Dubarry après une heure de jeu, les Irlandais ne parviendront pas à inquiéter Biarritz. Dan Parks, meilleur réalisateur de la H Cup, n’aura qu’une pénalité, qu’il ratera. Du côté du capitaine Imanol Harinordoquy et de ses coéquipiers, la logique restera la même: ne pas tenter les pénalités pour aller en touche. Malheureusement, des erreurs de mains ou un manque de réalisme ne permettront pas aux Basques d’alourdir le score. Et le match aurait même pu se finir avec une seconde mi-temps vierge de points. Mais c’était sans compter sur Damien Traille, qui, après un ballon récupéré à la suite d'un coup de pied à suivre, donnait à Seremaia Burotu qui allait aplatir dans le coin droit. Avec la transformation de Dimitri Yachvili, cet essai donnait un peu plus de relief au score (17-0).

A défaut d’être brillant, Biarritz se rassure et empoche la victoire. Les hommes de Laurent Rodriguez devront encore batailler s’ils veulent continuer leur chemin dans cette H Cup.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×