Coupe d'Europe

Toulon veut rester serein

Après la défaite surprise de dimanche soir face au Racing-Métro, Bernard Laporte s’est exprimé aujourd’hui sur le site officiel du RCT. Il n’y a pas de raison de s’alarmer selon lui: ses hommes se préparent à la venue de Cardiff, tombeur du Munster à Thomond Park la semaine dernière.

 
Toulon garde la tête froide - Rugby - Coupe d'EuropeIcon Sport
 

La défaite aurait-elle laissé des traces? Non, on serait tenté de le croire à écouter Bernard Laporte. Amère, ça oui, elle l’est. Qui s’attendait à un coup des Racingmen dans l’antre de Mayol dimanche soir? Trois jours après le (petit) incident de parcours, le coach du RCT le reconnaît : "On n’aime pas perdre". Pour autant, Bernard Laporte ne conteste en rien la victoire de ses adversaires: "Le Racing ne nous a pas surpris, c’est une équipe qui mérite un peu mieux que le classement actuel et puis, sur le match, ils ont été meilleurs que nous". Mieux, il défend son équipe: "on ne fait pas un mauvais match, mais on manque d’efficacité". Certes, la rencontre s’est jouée sur des détails. Des renvois mal négociés, des duels perdus, notamment derrière. Une dimension physique moindre qu'à l'accoutumée. Cette fois-ci, le tank toulonnais n’a pas démarré. Ou plutôt si, mais il a heurté un mur Ciel et Blanc.

Positiver malgré tout

Bref, la vie continue au RCT. Ce revers peut être un mal pour un bien ? Trop tôt pour le savoir. Un élément de réponse sera donné ce samedi. Lundi, Laporte a cependant fait sauter la journée de repos de ses joueurs. Au programme, de la vidéo et quelques recadrages. Cette défaite permet surtout de rappeler à Bernard Laporte que Toulon n’est champion de rien pour l’instant : "Tout le monde nous voit champions mais on a rien gagné pour l’instant. Nous ne sommes que des trouble-fêtes ou plutôt des outsiders-favoris, et nous ne sommes pas les seuls". Référence aux deux autres mastodontes du championnat que sont l’ASMCA et le Stade Toulousain.

D'ici là, la H Cup fait son retour à Mayol. Après la correction infligée aux Anglais de Sale fin décembre, les Blues de Cardiff viennent sur la Rade pour l’avant-dernière journée européenne. Le manager varois se méfie de cette équipe qui n’a plus rien à jouer dans la compétition mais qui "ne viendra pas à Mayol pour en prendre quarante". "Ils ont dans leur équipe six internationaux gallois présents lors du Grand Chelem 2012", avertit Laporte. Par ailleurs, ils sortent d’une victoire la semaine dernière à Thomond Park, l'antre du Munster. "J’attends du sérieux et de l’engagement comme l’équipe l’a fait depuis le début de saison dimanche dernier inclus", a ajouté Bernard Laporte. Il en va d’une qualification pour les quarts de finale et d’une réception à domicile si chère au peuple toulonnais et à son président.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |