Barcella - 25 novembre 2011 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Barcella: "Si Biarriz perd, la qualification sera hypothétique"

Barcella: "Si on perd, la qualification sera hypothétique"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 07/12/2012 à 18:09 -
Par Rugbyrama - Le 07/12/2012 à 18:09
Le pilier gauche de Biarritz, Fabien Barcella, avance qu’une défaite ce vendredi au Connacht compromettrait les chances de qualification du BOPB.

Ce vendredi, Biarritz va goûter à l’ambiance particulière du Sportground, l’antre du Connacht. Un stade de 9.000 places à peine, avec un public très proche du terrain. Et si le Connacht est la plus faible des quatre formations irlandaises présentes en H Cup, elle n’en demeure pas moins coriace. Demandez à Toulouse, qui, l’an passé, s’était imposé sans pour autant prendre le bonus offensif. Les Harlequins, eux, y ont perdu leur qualification pour les quarts de finale de la H Cup. "Ce sont des Irlandais, des Celtes ! Donc beaucoup de combat et une équipe qui ne lâchera rien, avec une défense très compacte, très dure à jouer, bien organisée sur les fondamentaux. Franchement, une belle équipe qui n'a rien à envier au Leinster, au Munster ni même à l'Ulster. Chez eux, on sait que c'est toujours difficile de gagner. Toutes les équipes qui y sont allées se sont souvent cassées les dents. En plus, ces matches de Coupe d'Europe ont un parfum particulier avec un environnement un peu hostile. Il va falloir se resserrer", prévient le pilier gauche de Biarritz, Fabien Barcella.

Une double confrontation décisive

Le BOPB joue de surcroît son avenir européen lors de cette double confrontation face au Connacht. En effet, les Basques ont déjà lourdement perdu face aux Harlequins, laissant même le bonus offensif aux Anglais. Un résultat négatif en Irlande ce vendredi pourrait avoir de lourdes conséquences et compromettre leurs chances de qualifications. "L'adversaire direct, ça reste quand même les Harlequins. Parce que pour se qualifier il faut s'assurer la première place. Forcément, ce match revêt une importance capitale, on sait qu'il nous faut des points pour rattraper la défaite face aux Harlequins, qui nous ont en plus battus avec le bonus offensif. C'est à double tranchant: soit on gagne et on reste dans la course, soit on perd et la qualification sera plus qu'hypothétique. C'est même la double confrontation face au Connacht qui sera capitale", souligne Barcella. Biarritz n’a donc pas le droit à l’erreur. Mais pourra compter sur les nombreuses absences du côté irlandais. Eric Elwood, le directeur sportif du Connacht, est même contraint d’aligner de jeunes éléments qui n’ont jamais évolué sur la scène européenne. Un avantage non négligeable pour le BOPB.