estebanez racing 2011-2012 - Icon Sport
 
Coupe d'Europe

Poule 2 : Voie royale pour le Racing

Poule 2 : Voie royale pour le Racing

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 08/11/2011 à 18:28 -
Par Rugbyrama - Le 08/11/2011 à 18:28
Dans un groupe où figure les Cardiff Blues, les London Irish et Edimbourg, le Racing-Metro part logiquement favori. Un statut nouveau pour les joueurs de Pierre Berbizier qui n'ont encore jamais connu un quart de finale européen. Avant cela, il faut sortir de cette poule 2. Présentation.
 

Racing-Metro :

Favori pour une première

En plein regain de forme sur le plan national, le Racing-Metro arrive cette année en H-Cup avec des ambitions affirmées. Placés l'année dernière dans la "poule de mort" en compagnie du vainqueur Leinster, du champion d'Angleterre les Saracens et de l'ogre Clermont, les Racingmen se retrouvent cette année dans un groupe beaucoup plus abordable. Une poule où ils devront assumer le statut de favori. Avec leur banc conséquent mais également avec une maturité grandissante. Actuellement cinquième de Top 14, les hommes de Pierre Berbizier restent sur deux succès consécutifs et convaincants à l'extérieur. Avec cette réception des Blues de Cardiff à Colombes pour le compte de la première journée, les Ciel et Blanc doivent désormais s'imposer sur la scène continentale. Et ce dans un choc qui pourrait déjà dégager une tendance entre les deux favoris de cette poule 2.

Cardiff :

La valeur sûre

Absent des quarts de finale la saison dernière, les Cardiff Blues restent une valeur sûre européenne. Demi-finaliste lors de la saison 2010/2011 - pour une défaite d'anthologie face à Leicester se jouant aux tirs au but... - les joueurs gallois sont donc des connaisseurs des joutes européennes. Surfant sur la superbe Coupe du monde de son équipe nationale, les Blues sont actuellement cinquièmes de la Ligue celtique. Et peuvent compter sur leurs mondialistes et de leur arme fatale, le centre Jamie Roberts. En déplacement au Racing-Metro lors de l'ouverture de cette Coupe d'Europe, les Franciliens devront se méfier de cette équipe qui, paradoxalement, réussit beaucoup mieux à l'extérieur (trois succès depuis le début de saison), qu'à domicile (seulement une victoire). Les Racingmen sont prévenus.

London Irish :

L'outsider londonien

Présents dans la poule de Toulon l'année dernière, les London Irish n'avaient pas réussi à s'extirper de cette poule relevée (Munster et Ospreys y figuraient également) pour y finir bon dernier. Pour autant, les Anglais sont des habitués de la H-Cup. Depuis le début de saison, les Londoniens sont sur une phase ascendante et restent sur un bon match nul (24-24) décroché sur la pelouse de Leicester. Un nul qui leur permet par la même occasion de s'assoir sur la troisième marche du podium de la Premiership. Pour cette première journée, ils recevront les Ecossais d'Edimbourg dans leur stade bouillant pour une rencontre qui leur permettrait de se montrer en tête du classement de cette poule 2.

Edimbourg :

Le maillon faible

Sans trop d'hésitation, Edimbourg est le point faible de ce groupe. Chacune de ces trois autres équipes chercheront donc à ramener au minimum huit points de leurs confrontations directes face aux joueurs écossais. Comme souvent, cette équipe sera donc réduite à un rôle de petit poucet. A l'image de son parcours l'année dernière avec une seule victoire lors des six journées dans la poule 1, où Castres y figurait. Un début de saison qui va dans ce sens puisqu'elle pointe seulement à la dixième place de la Ligue celtique (seuls l'Aironi et Newport sont derrières). Attention quand même à ne pas prendre à la légère cette victoire qui reste sur une victoire en terre italienne à Trévise (22-11).

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×