Coupe d'Europe

Toulouse l'a fait !

Enorme performance de Toulouse qui inflige aux Harlequins leur première défaite de la saison (21-10). Appliqués, redoutables en défense, supérieurs en mêlée fermée, les Toulousains effectuent une excellente opération pour la qualification. Surtout, ils ont su priver les Anglais du bonus défensif.

 
Toulouse l'a fait ! - Rugby - Coupe d'EuropeIcon Sport
 

Quelle performance de Toulouse ! La bande de Guy Novès est la première équipe à faire tomber les Harlequins cette saison (21-10). Qui plus est à domicile dans le Stoop de Twickenham. La formation anglaise n’a jamais été en mesure de contester la domination toulousaine et encaisse une défaite quelque peu logique au vu du scénario de la rencontre. Dominés physiquement, chahutés en mêlée fermée et inoffensifs en attaque, les Quins ont sans cesse buté sur une défense héroïque des Toulousains, emmenée par un Dusautoir auteur de nombreux plaquages dévastateurs. Ce succès demeure une excellente opération pour les Haut-Garonnais, d’autant plus qu’ils ont privé les Anglais du bonus défensif.

Des occasions laissés en route

D’entrée, les coéquipiers de Yanncik Nyanga ont imposé un très gros défi physique, notamment dans les rucks et en mêlée fermée. Sur le reculoir, les Harlequins n’arrivaient pas à mettre la main sur le ballon et faisaient preuve de maladresse (7 en-avant en première période). Toulouse rééditait sa prestation en championnat face à Toulon et chaque action mettait en danger la formation anglaise. Et si Easter créait un léger doute dans les esprits toulousains (12e), Matanavou était le premier à marquer un essai durant cette rencontre (17e). Picamoles s’avouait décisif derrière sa mêlée et sur toutes ses percussions, permettant de faire jouer en avançant son équipe. A tel point que les hommes de Novès pouvaient regretter certaines occasions gâchées comme ce ballon récupéré sur mêlée au niveau de la ligne médiane où Fritz était stoppé à 3m de l’en-but des Quins (29e). Avec seulement huit points d’avance à la pause, Toulouse restait sous pression.

Doublé pour Matanavou

Les Harlequins ne dominent pas pour rien le championnat d’Angleterre. Invaincus cette saison, ils montraient tout leur orgueil. Brown trouvait enfin la solution après une pénalité rapidement jouée par Care (49e). Une réaction qui ne dura pas bien longtemps. Car les Toulousains avaient décidé de faire l’effort au niveau du combat. Johnston pliait Marler en mêlée et McAlister, sur pénalité, redonnait de l’air à son équipe (57e). Avant que Matanavou, pour un doublé personnel, ne scelle le sort de la rencontre. L’ailier fidjien concluait une action en première main où Clerc déchirait le rideau des Quins au niveau de la ligne médiane (66e). Impérial en défense, le quadruple champion d’Europe s’appliquait à garder le ballon pour éviter tout retour des Harlequins. Mission réussie avec mention, les Anglais ne décrochant pas le bonus défensif. Toulouse s’ouvre les portes de la qualification mais devra confirmer dimanche prochain face à une formation nul doute revancharde.

 - Eurosport
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |