Coupe d'Europe

Tomas : "Prouver que nous pouvons exister"

Pour la deuxième participation de son histoire à la H Cup, Montpellier évoluera dans la poule 6, aux côtés de Toulon, Cardiff et Sale. Un tirage délicat pour les Héraultais qui n'avaient pas démérité l'an passé malgré leur élimination en poule. Le demi de mêlée Julien Tomas livre son analyse.

 
Tomas: "Exister en H Cup" - Rugby - Coupe d'EuropeIcon Sport
 

Que pensez-vous de cette poule 6 ?

Julien TOMAS : Je me dis que cette année encore, ce sera compliqué. Cela aurait été mieux d'affronter exclusivement des adversaires étrangers, mais il y a un autre club français. Selon moi, Toulon fait figure de plus grosse écurie de la poule. Cette équipe va se renforcer à l'intersaison et pourra jouer sur les deux tableaux. Ce ne sera pas simple... D'autant que les deux autres équipes ont l'expérience de cette compétition.

Les Toulonnais sont donc vos favoris ?

J.T. : Oui. D'autant qu'ils sont finalistes du Top 14. Nous sommes passés par là et savons que cela met le club en confiance pour recommencer la saison, que ça enclenche une dynamique positive. Les Toulonnais sont aussi finalistes de Challenge européen d'ailleurs...

La poule est-elle plus relevée que l'an passé selon vous ?

J.T. : Je ne sais pas. L'an dernier, nous devions jouer le champion en titre quand même... Le Leinster nous faisait peur et on savait tous qu'il allait dominer les autres équipes. Bath et Glasgow semblaient plus à notre portée et on s'en était plutôt pas mal sorti... Nous n'avions remporté qu'un match mais n'étions pas passés loin de la victoire à plusieurs reprises. Cette saison, toutes les équipes ont l'expérience de la H Cup et peuvent prétendre à une qualification. Alors, je dirais que cette poule est plus relevée, dans le sens où les choses seront plus ouvertes.

Quel sera l'objectif du club pour cette deuxième participation à la Coupe d'Europe ?

J.T. : Il est difficile de le définir à l'avance, et ce n'est pas trop le style de Fabien (Galthié, N.D.L.R.) que de nous fixer des buts d'entrée. Cela ne sert à rien de toute manière. La preuve : on a réussi à se qualifier pour les barrages cette saison malgré un début de championnat catastrophique... Concernant cette H Cup, il s'agira surtout de continuer à emmagasiner de l'expérience au plus haut niveau. On verra comment les choses se passent et ce n'est qu'après quelques matchs qu'un objectif pourra, ou non, être défini. Mais il faudra avant continuer d'apprendre. Et prouver que nous pouvons exister dans cette compétition.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |