Joe Schmidt - 09.09.2010 - Leinster / Racing Metro 92 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Le Leinster a retrouvé la formule

Le Leinster a retrouvé la formule

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 04/04/2012 à 14:17 -
Par Rugbyrama - Le 04/04/2012 à 14:17
Le Leinster a vu revenir ses meilleurs joueurs lors du déplacement au sommet sur le terrain du Munster le week-end dernier. Victorieux (18-9) dans ce choc de la Ligue celtique, les hommes de Joe Schmidt ont préparé au mieux leur quart de finale de H Cup contre les Cardiff Blues.

La série s'était brusquement terminée. Après vingt matchs sans défaite, les Leinstermen se sont inclinés le vendredi 23 mars sur leur pelouse du RDS Stadium contre les Ospreys en Ligue celtique. "Je n'avais pas vu le vestiaire aussi calme après un match depuis le mois de septembre", accorde l'entraîneur, Joe Schmidt. Cette défaite a néanmoins eu le mérite d'éviter aux Dublinois un excès de confiance à l'heure de disputer deux rencontres décisives. Vendredi dernier, contre le Munster, son poursuivant au classement de Ligue celtique dans un premier temps, et puis surtout en quart de finale de H Cup contre les Cardiff Blues ce samedi. C'est avant tout sur ce match que s'est focalisé l'entraîneur du Leinster. "Nous prenons tous les matchs au sérieux mais ciblons celui-là afin d'être mentalement prêts", soulignait Joe Schmidt avant le déplacement au Munster.

Les blessés de retour...

En vue de ce rendez-vous européen, le technicien néo-zélandais a réintégré progressivement ses meilleurs éléments. Pour la réception des Ospreys, il avait décidé de titulariser pour la première fois sa recrue néo-zélandaise, Brad Thorn, avec Brian O'Driscoll et Leo Cullen de retour de blessures. L'entraîneur avait trouvé de nombreux points de satisfaction. "Brad n'avait pas joué depuis quelques mois, il a fait quelques erreurs mais sa présence se fait sentir, il s'intègre dans nos orientations de jeu", attaque Schmidt. De son côté, Brian O'Driscoll s'est illustré par de belles accélérations en première mi-temps, avant de manquer de rythme, et de sortir après 58 minutes. "Il est déjà affûté, il pourra jouer 80 minutes dans peu de temps", pensait alors son entraîneur. Leo Cullen, enfin, était resté sur la pelouse jusqu'aux derniers instants de la rencontre. "Sa solidité nous a fait du bien", expliquait son coach. Il faut dire que le deuxième-ligne avait été omniprésent jusque dans les vingt dernières minutes après un mois d'absence.

… Avec les internationaux

Et le retour des internationaux irlandais dans le groupe, Mike Ross en tête, ont aussi rassuré tout le monde. Après leur dernier déplacement en Angleterre, tous les internationaux avaient disposé d'une semaine de "récupération", selon les termes de l'entraîneur qui les avait retrouvé "fatigués après avoir disputé quatre rencontres de rang dans le tournoi des 6 Nations." Comme Mike Ross, Gordon D’Arcy, Cian Healy, Jamie Heaslip, Rob Kearney, Sean O’Brien, Eoin Reddan et l'ouvreur Jonathan Sexton ont ainsi porté le maillot bleu de leur province sur la pelouse du Thomond Park du Munster. Un match que Joe Schmidt ne prenait pas à la légère, malgré l'avance des siens en tête de la Ligue celtique. Il précise : "Elle devait permettre aux joueurs de retrouver des repères tous ensemble." C'est la seule que les titulaires habituels ont disputé ensemble avant le match bien plus décisif face aux Blues. Et elle a été parfaitement négociée puisque le Leinster s'est imposé 18-9 et a frappé un grand coup.

L'équipe de Joe Schmidt est donc prête à la veille de recevoir Cardiff. Une formation qui intimide l'entraîneur des Leinstermen : "Certes, nous les avons battus à deux reprises cette saison, mais ils ne disposaient pas de leurs meilleurs éléments." Joe Schmidt a désormais toutes les cartes en main pour continuer sur sa lancée. Aux joueurs de prouver qu'il a la bonne combinaison.