Ulster's Declan Fitzpatrick (C) celebrates with teammates after scoring a try against Edinburgh during the semi-final European Rugby match at the Aviva Stadium in Dublin, - AFP
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

L'Ulster en finale, treize ans après son titre

L'Ulster en finale, treize ans après son titre

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 29/04/2012 à 00:03 -
Par Rugbyrama - Le 29/04/2012 à 00:03
Vainqueur d'Edimbourg (22-19) en demi-finale, l'Ulster est la première équipe qualifiée pour la finale de la H Cup 2012. Ruan Pienaar, auteur d'un sans faut au pied pour dix-sept points inscrits, a été le grand artisan de cette qualification historique. Edimbourg tombe les armes à la main.

Le quart de finale de l’an dernier n’était donc que les prémices du renouveau de l’Ulster. Dans une dynamique positive, la province nord-irlandaise jouera la finale de l’édition 2011-2012 de la H Cup, treize ans après son premier et unique sacre européen. Un ticket arraché dans la douleur (22-19), samedi après-midi en demi-finale à l’Aviva stadium de Dublin, face à des Ecossais d’Edimbourg qui ont toutefois confirmé que leur exploit face à Toulouse n’en était peut-être pas un.

Edimbourg trop stérile

Animés d’une volonté inébranlable de dynamiser chacune de leurs possessions et bénéficiant de la performance époustouflante de leur numéro huit Netani Talei, les Ecossais auront de quoi nourrir des regrets. A l’image de leur équipe nationale, ils ont le plus souvent eu l’initiative, affichant au final une possession du ballon de 63%. Certes dominés physiquement, ils se sont tout de même procuré le plus grand nombre d’occasions franches. Malheureusement pour eux, une victoire ne s’adjuge pas aux intentions. Et le réalisme de l’Ulster leur aura fait terriblement mal.

Auteur d’un six sur six au pied (cinq pénalités et une transformation), le demi de mêlée sud-africain Ruan Pienaar a été le bourreau des rêves écossais. Parfait face aux poteaux, Pienaar a permis aux siens de faire la course en tête, et de ne jamais la lâcher. Même si le score à la pause (13-6) laissait encore de la place au suspense.

Mais, imperméables, les Nord-irlandais prenaient définitivement le score à leur compte au retour des vestiaires. A 22-12, c’en était fini. Surtout que l’essai écossais, aplati par Jim Thompson au moment où le chronomètre basculait à 80:00, n’aura même pas laissé la place à une offensive du dernier espoir.

Engagé en phase de poule aux côtés de l’ASMCA, l’Ulster est donc le premier qualifié pour la finale. Un présage pour les Clermontois ? S’ils venaient à se retrouver en finale, ce serait en tout cas une «belle» des plus indécises: battus de cinq points en Irlande (16-11), les Auvergnats l’avaient emporté de quatre au match retour (19-15). Avant cela, il y a le Leinster sur la route. Suffisant.