Sam WARBURTON - 11.11.2011 - Cardiff - Icon Sport
 
Coupe d'Europe

Le Racing a manqué d'expérience

Le Racing a manqué d'expérience

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 12/11/2011 à 10:24 -
Par Rugbyrama - Le 12/11/2011 à 10:24
Très mauvaise opération pour le Racing qui s'est incliné à domicile face à Cardiff (26-20) pour son entrée en H Cup. Bien en place en début de match, les Franciliens se sont étiolés petit à petit face à la solidité et au réalisme des Gallois. Pour se qualifier, le Racing va devoir cravacher.
 

Le Racing ne pouvait pas plus mal entamer sa campagne européenne. Ambitieux pour sa deuxième année en H Cup, les Franciliens ont pris un gros coup derrière la tête avec une défaite qui ne souffre d’aucune contestation devant les Gallois de Cardiff (26-20). Ces derniers ont su mettre à profit leur expérience, faisant preuve de réalisme en première mi-temps et confisquant le ballon le reste de la partie. Les hommes de Berbizier se sont étiolés au fil du temps, perdant trop de ballons par maladresse et se montrant friables en mêlée fermée. Bref, le Racing est tombé en toute logique et le bonus défensif engrangé aura du mal à le consoler.

Malgré un début de rencontre satisfaisant avec une pénalité de Germain (5e) et un drop d’Hernandez (8e), le club du président Lorenzetti payait très cher ses moindres erreurs. Sur une touche défensive, le pilier de Cardiff Filise arrachait le ballon au cœur du maul et marquait sans opposition. Les Racingmen décidaient alors de réagir et d’user physiquement les Gallois avec des mauls. Sans gros succès. Dans ce cas de figure, place aux buteurs. Germain (15e) et Parks (18e) faisaient évoluer le tableau d’affichage. Sans solution offensivement, le Racing s’en remettait alors à un exploit individuel de son ailier argentin Imhoff, qui échappait à trois plaquages pour aplatir en coin (31e).

Le Racing cantonné dans son camp

Alors qu’on sentait le Racing prendre les commandes du match, Cardiff profitait d’une nouvelle erreur des Franciliens. Et sur une percée sur 50m de l’arrière Czekaj, Cuthbert permettait à son équipe de passer devant à la pause (37e). Réalistes, performants dans la conservation du ballon et s’appuyant sur un Dan Parks intelligent dans l’occupation du terrain, les Blues inversaient alors la tendance. Leur expérience les aidait à gérer au mieux le deuxième acte. Le Racing, lui, baissait de pied sur le plan physique. Privé de munitions, il était cantonné dans son camp, devant s’échiner à défendre.

Et à force de laisser des forces en défense, les coéquipiers de Cronje multipliaient les fautes d’indiscipline. S’ils n’ont été pénalisés qu’à 8 reprises, ils ont offert à l’ouvreur de Cardiff Dan Parks la possibilité d’en tenter cinq. Pour quatre réussites. Heureusement, le Racing sauvait les apparences en s’accrochant au bonus défensif. Bien loin de l’objectif initial. Les Franciliens voient leurs chances de qualification diminuer sérieusement. Ils ont en tout cas grillé leur joker. Déjà…

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×