2012 H Cup Clermont Morgan Parra - DPPI
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Que de regrets pour Clermont...


Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 29/04/2012 à 19:31 -
Par Rugbyrama - Le 29/04/2012 à 19:31
Que de regrets pour Clermont...Clermont n'ira pas en finale de la H Cup après sa défaite en demi-finale face au Leinster (19-15). Très généreux dans le combat, l'ASMCA a campé devant l'en-but irlandais dans les toutes dernières minutes. En vain. Le succès était tout proche. Le Leinster défendra son titre en finale contre l'Ulster

Cruel. La désillusion est terrible pour les Clermontois. C'était leur Graal, le rêve de tout un club qui fête cette année son centenaire... Et à quoi tient une finale de H Cup ? Un en-avant dans l'en-but. Une succession de pick and go infructueux sur la ligne d'essai. Ou un ballon gardé au sol. Les Auvergnats ont connu toutes ces aventures dans les cinq dernières minutes du match. Les plus longues et importantes de la saison. Les plus atroces aussi. Menés 15-19 à la 78e, les joueurs de l'ASMCA trouvaient, dans un ultime effort, le moyen de prendre d'assaut les 22 mètres irlandais. Et au bout de l'action, Wesley Fofana inscrivait l'essai de la délivrance... Refusé à la vidéo pour un en-avant au moment d'aplatir. Mais les avants auvergnats parvenaient à mettre la mêlée du Leinster à la faute pour obtenir une dernière pénalité sur les 5 mètres irlandais alors que le temps additionnel avait débuté. L'ultime occasion d'entrevoir Twickenham et le paradis. Mais après plusieurs temps de jeu, Clermont était sanctionné à son tour. C'en était terminé.

Au final, les entames de mi-temps auront coûter cher, très cher aux Clermontois. D'emblée, les joueurs du Leinster avaient imprimé leur rythme et Jonathan Sexton validait ce bon début de match irlandais (8e, 3-0). Après la pause, c'est Rob Kearney, le meilleur arrière en Europe à l'heure actuelle, qui a trouvé la faille dans la défense auvergnate pour accélérer et servir à hauteur Cian Healey (42e). C'était le seul essai de la rencontre. Absolument décisif car au retour des vestiaires, les hommes de Vern Cotter menaient 12-6. Des Clermontois qui, malgré les sorties sur blessure coup sur coup de Malzieu (13e) et Byrne (22e), avaient su relever la tête et parfaitement réagir durant le premier acte pour investir le camp adverse. Au cœur d'une bataille féroce dans les zones de ruck, ils sont parvenus à tenir le ballon et à trouver des solutions avec de nombreux retours intérieurs.

Kearney décisif

L'ouvreur australien en profitait pour concrétiser au pied la belle prestation de ses partenaires. Quatre pénalités réussies avant la mi-temps (18e, 32e, 37e et 40e) pour donner un avantage confortable aux siens car Sexton n'en passait qu'une seule autre dans le même temps (35e). L'ASMCA semblait en bonne position pour s'offrir une première finale européenne... C'était sans compter sur le talent des tenants du titre. Survoltés à leur retour sur la pelouse de Chaban-Delmas, les troupes de Joe Schmidt reprenaient ainsi rapidement les commandes du match. Et se sont ensuite contentés de gérer en profitant du vent favorable pour occuper le terrain au pied. Et Kearney faisait encore la différence en réussissant un magnifique drop des 35 mètres en coin (47e, 16-12).

James ajoutait une pénalité (53e) mais Sexton aussi (63e). A 15-19, les Auvergnats n'avaient plus le choix. Pour ne pas voir leur rêve se briser, il fallait tout lâcher. Remonter chaque ballon. Se jeter dans le moindre ruck. Et espérer enfin breaker cette défense irlandaise pour marquer cet essai du bonheur. Ils ont été tout près de renverser une situation qui semblait inextricable. Mais les supporters clermontois déchaînés qui avaient effectué le déplacement jusqu'à Bordeaux ont dû se résoudre. La réalité est implacable : c'est le Leinster qui défendra son titre dans trois semaines.