andrew trimble ulster clermont 2011-2012 h cup - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Clermont pris au piège irlandais

Clermont pris au piège irlandais

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 12/11/2011 à 19:41 -
Par Rugbyrama - Le 12/11/2011 à 19:41
Annoncés parmi les favoris de la compétition, les Clermontois, qui ont pourtant longtemps menés au score, ont fini par s'incliner (11-16), ce samedi sur le terrain de l'Ulster, pour leur entrée en lice en Coupe d'Europe. Et le bonus défensif ne suffira certainement à combler leur frustration.

Clermont avait pourtant pris ce match par le bon bout. Profitant de l'entame à froid des Irlandais, alors que Parra avait loupé son but de pénalité, Rougerie jouait dans la défense rouge et blanche après une touche. Lee Byrne arrivait lancé pour la tranpercer et Nakaitaci héritait du ballon dans son couloir. Il repiquait intérieur à quelques mètres de la ligne. Et c'est avec la pointe du ballon qu'il aplatissait, juste derrière la ligne (7e).

Dès lors, les Irlandais reprenaient la partie avec plus de mordant. La mêlée auvergnate était sanctionnée avec Zirakashvili, qui allait subir le courroux de Monsieur Barnes sur cette phase jusqu'à sa sortie. Ainsi Humphreys ramenait les siens à 3-5 (13e). Les Irlandais ne concrétisaient pas davantage leurs temps forts, Rougerie interceptant même la dernière passe sur une occasion (21e). Les débats étaient équilibrés. La défense irlandaise avait préparé son coup et cadenassait les initiatives de Clermont dans son jeu au large. Trop de ballons étaient rendus par les Jaunards. Et par manque de continuité, ils ne progressaient pas à la main. Pour les Irlandais : même causes, même conséquences. Si bien qu'on s'en remettait aux fautes et aux buteurs pour meubler le score. A ce jeu, Skrela faisait jeu égal avec Humphreys, qui ramenait son équipe à 6-11 avant la mi-temps.

L'éclair de Cave

A la reprise, Parra bousculait Marshall sur une saute d'humeur. Humphreys rajoutait trois points, 9-11 (51e). Peu en verve à la main, les Irlandais choisissaient d'accentuer leur pressing au pied avec Humpreys. Leur défense cantonnait dans leur camp les clermontois qui s'échinaient à remonter les balles. En vain, ils n'atteignaient que peu les quarante mètres adverses. Avec ces Irlandais à la tactique monocorde, les joueurs de Cotter se faisaient endormir. Alors qu'ils avaient l'initiative, les Irlandais leur chipaient la balle. Et comme un éclair, Cave, raffutant King, filait ensuite droit devant. Pris au niveau des trente mètres, il passait à Humpreys qui marquait et transformait, 16-11 (71e). L'Ulster prenait alors les devants pour ne plus les lâcher. L'amélioration de la mêlée française était contrebalancée par les échecs de James. Les fautes de main empêchaient de marquer davantage. Le score en restait là.

Certains diront que sans ces fautes de main, il y avait la place. Mais ces Irlandais, quarts de finaliste la saison passée, avaient soigneusement préparé leur affaire. Dans ce contexte, la défaite est décevante, mais le point de bonus des Auvergnats est au moins mérité.