RUBGY 2011 Coupe d'Europe Biarritz Trevise Bosch - AFP
 
Coupe d'Europe

Biarritz a tenu son pari

Biarritz a tenu son pari

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 16/12/2011 à 23:42 -
Par Rugbyrama - Le 16/12/2011 à 23:42
Vainqueur avec le bonus offensif de Trévise (29-12), Biarritz garde encore toutes ses chances de se qualifier pour les quarts de finale de la H Cup. Le BO a fait la différence en seconde période avec pas moins de quatre essais inscrits. Imanol Harinordoquy s'est lui blessé sérieusement au genou.
 

La tempête Joachim qui s'abat actuellement sur le Pays Basque aurait pu faire chavirer Biarritz. Le BO, en grosse difficulté pendant la première période à cause notamment des conditions climatiques exécrables, s'est finalement arraché pour chiper le bonus offensif et battre un Trévise encore surprenant. Les Italiens avaient décidé de démarrer avec le vent dans le dos pour faire douter les Français. Technique payante puisqu'ils marquaient quatre pénalités lors des quarante premières minutes contre une seule pour Biarritz. Mais les Transalpins voyaient surtout leur troisième ligne Minto se faire directement expulser par M.Fitzgibbon pour un coup de tête sur Lesgourges pendant un déblayage (25e). Le tournant du match juste avant la blessure au genou assez sérieuse d'Imanol Harinordoquy (25e). Déboussolés, les Biarrots attendaient patiemment le second acte pour planter quelques accélérations fulgurantes.

Un Damien Traille décisif

La première ne tardait pas à arriver, les Français profitaient d'une perte de balle italienne pour s'emparer du ballon. Traille envoyait une sautée à Balshaw qui n'avait plus qu'à accélérer pour aplatir le cuir (45e). Tout semblait plus facile avec l'appui du vent, le nouvel entrant Haylet-Petty trouvait de nouveau la faille quelques minutes plus tard (52). Le trois quarts jouait parfaitement un deux contre un pour filer à dame après une nouvelle passe décisive d'un Damien Traille omniprésent. La tension montait d'un cran, les changements opérés par Franco Smith, l'entraîneur de Trévise, allaient donner du répit à la province italienne. Biarritz gâchait de nombreux lancers, Bolakoro échouait lui à quelques centimètres de la ligne d'en-but après une glissade. Mais les Basques décidaient de faire appel à leurs avants pour terminer le boulot. Lauret aplatissait en force après une action de plus de deux minutes et un double cadrage-débordement de Ngwenya (73e). La victoire acquise, il ne restait plus que le bonus offensif à obtenir. Chose faîte grâce à Héguy qui concrétisait un gros travail de sape de la famille biarrote (80e).

La Coupe d'Europe comme oxygène

Biarriz a mis longtemps pour s'imposer avec le bonus offensif face à des Italiens valeureux et combattants. A l'image de la saison, le BO connait des périodes de doute comme sur la première mi-temps de ce soir. Il y a encore beaucoup de travail à produire pour les hommes de Patrice Lagisquet qui ne semblent toujours pas guéris. Mais cette victoire bonifiée leur permet de toujours croire à une qualification pour les quarts de finale de la H Cup. Les Basques ont pris leur revanche par rapport au match aller, ils peuvent désormais se concentrer sur le championnat. La Coupe d'Europe est décidément une belle bouffée d'oxygène pour les hommes de Patrice Lagisquet.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×