Nicolas LAHARRAGUE - 23.01.2011 - Perpignan - Icon Sport
 
Coupe d'Europe

Laharrague : "Un manque de réussite"

Laharrague : "Un manque de réussite"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 02/05/2011 à 09:53 -
Par Rugbyrama - Le 02/05/2011 à 09:53
Le demi d'ouverture de Perpignan Nicolas Laharrague était forcément très déçu après la défaite en demi-finale de la Coupe d'Europe face à Northampton (23-7), au terme d'une rencontre où les Catalans ont eu le sentiment de ne pas être aidés par l'arbitrage de l'Irlandais George Clancy.
 

Que s'est-il passé sur les deux essais de Northampton en première période ?

Nicolas LAHARRAGUE : Sur le premier essai, Northampton arrive à nous percer au niveau du premier rideau et ç'est dû à des erreurs individuelles au niveau du placement. Sur le deuxième essai, un passage à vide énorme n'est pas sanctionné. Je ne sais pas si les arbitres connaissent la règle, mais nous sommes trois à plaquer le premier centre et le ballon passe dans son dos. C'est regrettable.

L'arbitre signale un hors-jeu sur votre passe au pied pour David Marty (25e) alors que l'Usap avait une réelle occasion d'essai. Quel est votre sentiment ?

N. L. :L'arbitre ne nous a pas aidé. Pis, il nous a enfoncé la tête car David Marty est cinquante centimètres derrière moi au moment où je tape le coup de pied. Sur cette action, où nous aurions pu revenir à égalité mais on prend une pénalité et trois points de plus.

Que ressentez-vous après cette défaite ?

N. L. : Nous sommes très frustrés car nous n'avons pas réussi à conclure nos temps forts, puisque malgré tout, nous avons eu des occasions de marquer.

Avez-vous eu le sentiment de mettre en place la bonne stratégie ?

N. L. : Je pense que nous avons tout donné, et notamment nous avons mis en place tout ce que nous avions vu à l'entraînement, mais par moment, nous n'avons pas bien joué. Il nous a aussi manqué la réussite. Nous n'avons jamais eu les bons rebonds, contrairement aux Anglais.

A la mi-temps, pensiez-vous encore pouvoir l'emporter ?

N. L. : L'essai avant la pause nous permet de revenir à 20 à 7 et cela nous a mis du baume au cœur. On a attaqué la deuxième mi-temps avec un moral d'enfer. Mais nous aurions dû marquer les premiers pour enclencher la marche avant. Nous n'avons pas réussi à le faire et c'est un véritable regret.

A moins d'un miracle, Perpignan ne devrait rien gagner cette saison...

N. L. : C'est triste car nous avions un bon groupe et finir comme ça est regrettable. Je suis frustré car cette saison aurait dû bien se finir. On est tous persuadé que l'on pouvait faire de belles choses.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×