Coupe d'Europe

Les Saints tombent du paradis

Terrible désillusion pour Northampton qui s’est incliné samedi en finale de H Cup face au Leinster (22-33) alors qu’il a pourtant possédé 16 points d’avance à la pause. Les Saints ont connu une énorme fringale en deuxième période et enregistré leur seule revers de la compétition. Un sérieux coup dur

 
Chute du paradis - Rugby - Coupe d'EuropeIcon Sport
 

Northampton menait pourtant 22-6 à la fin de la première mi-temps avec trois essais marqués. Mais les Anglais étaient peut-être trop confiants avec tous ces points d'avance. En attendant, ils se sont fait remonter petit à petit par leurs adversaires. Pire, les Irlandais ont réussi à prendre le dessus au cours de la deuxième période en allant déposer le ballon dans l’en-but des Saints à trois reprises. Les Anglais ont bien tenté un dernier baroud d’honneur mais en vain. En cette fin de saison, Northampton a tout perdu et ne rajoutera pas une ligne supplémentaire à son palmarès.

La défaite était amère pour Ben Foden, arrière de Northampton, qui a été un acteur important de la rencontre en marquant un essai à la trente-troisième minute. "C'est dur à avaler. Avec le score et le jeu qu'on avait produit... Mais aucune finale ne se gagne en 40 minutes. On est une équipe jeune, il ne faut pas qu'on n'oublie ça et on reviendra plus forts.[...] On a fait quelques erreurs. Ce sont des grands champions d'Europe. […] Pour un spectateur neutre, ça devait être un spectacle incroyable mais quand on est du mauvais côté... Qu'on ait perdu de trois ou de quarante points, la déception est la même."

A côté d’un sans faute historique

Cette défaite est d'autant plus dure à avaler que les Anglais avaient réalisé une saison de Coupe d'Europe parfaite en n'essuyant aucune défaite tout au long de leur parcours. Les Anglais étaient sortis vainqueurs des huit matchs européens qu'ils avaient disputés. Et s'ils avaient remporté la rencontre de samedi, ils auraient réalisé un sans-faute historique. «On savait qu'ils étaient dangereux et capables de marquer des essais. [...] C'est douloureux de perdre une finale comme ça, mais il faudra repenser à notre belle saison» confiait, pour se consoler, le coach anglais Jim Mallinder à la fin du match. Après avoir tutoyé le paradis durant de longs mois, les Saints ont connu une terrible désillusion et ont goûté à l'enfer…

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |