peter stringer munster 2010-2011 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

La montagne était trop haute

La montagne était trop haute

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 16/10/2010 à 19:29 -
Par Rugbyrama - Le 16/10/2010 à 19:29
Toulon n'a pas pesé bien lourd face au Munster, double vainqueur de la H Cup (45-18). Les Varois, dominés dans l'engagement, ont laissé trop d'espaces et ont par conséquent encaissé six essais. Une défaite logique et qui mesure pour Toulon le fossé qui le sépare du haut niveau européen.

Les Toulonnais voulaient marquer le coup lors du déplacement au Munster. C'est raté. Car si l'arbitre a eu recours à la vidéo à quatre reprises, nul besoin de ralenti pour s'apercevoir de la domination irlandaise. Pourtant, Toulon avait plutôt bien entamé la partie en marquant un premier essai par le biais de Genevois, blessé depuis le début de la saison et qui fêtait son retour de la meilleure des manières (0-7, 1e). Mais ce fut une des rares fois que les Toulonnais allaient se montrer dangereux durant cette première mi-temps. La faute à un alignement hésitant et une défense approximative mais aussi à des avants irlandais survoltés.

Résultat, les locaux réagissaient rapidement par Leamy (7-7, 8e), bien aidés par l'exclusion temporaire de George Smith (6e). Avant une incroyable séquence de 10 minutes du pack irlandais, qui aura eu besoin de passer trois fois la ligne pour inscrire un second essai par Buckley (19e). Malgré une réduction du score par Contepomi au pied, les Irlandais repartaient de plus belle avec l'ailier All-Black Howlett, qui marquait un essai... après consultation de la vidéo (21-10, 36e).

Toulon reste en course

Au retour des vestiaires, Toulon, pétrit de bonnes intentions, remettait la main sur la balle. Mais comme dans le premier acte, l'illusion fut de courte durée. De nouveau en supériorité numérique après un carton jaune infligé à Contepomi (56e), le Munster enfoncait le clou par O'Driscoll (59e), impressionant ce samedi, puis Howlett (62e) et Ronan (79e). Passant ainsi la barre des 40 points. Lourd pour des Varois qui ne s'en remettaient qu'à un drop de génie de Wilkinson (49e). Avant cependant de sauver l'honneur par leur capitaine Van Niekerk dans les ultimes instants.

Les protégés du président Boudjellal ne seront donc pas la première équipe française à faire chavirer la Red Army sur ses terres. Les Irlandais, eux, prennent logiquement cinq points et s'affirment encore un peu plus comme l'un des ténors de la compétition en redressant la barre après leur courte défaite aux London Irish. Les voilà premiers de la poule 3. Un groupe très serré dans lequel Toulon occupe la troisième place malgré l'absence de bonus et reste au contact des leaders.