Adrien PLANTE - 09.10.2010 - Llanelli - Perpignan - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Usap : L'Europe comme thérapie

Usap : L'Europe comme thérapie

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 11/12/2010 à 10:06 -
Par Rugbyrama - Le 11/12/2010 à 10:06
Perpignan, qui n'a toujours pas trouvé son rythme de croisière en championnat, veut s'appuyer sur la Coupe d'Europe pour lancer définitivement son actuelle saison. La double confrontation face à Leicester s'annonce comme un véritable test pour le capitaine Nicolas Mas et ses coéquipiers.

L'objectif du début de saison était clair pour les Catalans. L'Usap voulait bien figurer sur les deux tableaux, c'est-à-dire viser le Bouclier de Brennus et retrouver les phases finales de la Coupe d'Europe. Pour l'instant, le club sang et or est en retard sur son tableau de marche en Top 14 et pointe à la dixième place. En revanche, une qualification pour les quarts de finale de la H Cup reste envisageable. Et cette compétition, qui a laissé des souvenirs amers ces dernières années en Catalogne, peut se révéler être le tremplin nécessaire pour redonner des certitudes au groupe de Jacques Brunel.

Un groupe qui s'épaissit au fil des semaines alors que l'infirmerie se vide. Un groupe qui attend Leicester de pied ferme. "On reste sur une frustration, une grosse frustration même à Castres", souligne le capitaine Nicolas Mas, "On désire vite se remettre à l'endroit. Pour nous, ce match est un vrai test face à une très grosse équipe. Il ne nous manque pas grand chose. On l'a encore vu à Castres, où l'on domine, mais nous offrons les trois essais et trop de points. Ce gros rendez-vous face à Leicester va nous obliger à nous surpasser. On a fait une belle semaine de travail, il faut que ça se voit samedi".

Enfin du courant continu ?

Pour rivaliser avec les Tigres de Leicester, champions d'Angleterre en titre, les Perpignanais devront surtout en finir avec leur inconstance et ne pas sortir de la rencontre pendant dix minutes. Des sautes de concentration qui plombent la saison des Catalans. "On manque de concentration, d'un peu de lucidité et on concède trop de points", reconnaît le pilier international, "Mais, face à Leicester, on ne pourra pas se permettre ce genre de trou. Il faudra être au maximum sur 80 minutes, sinon, on le paiera cash. On le sait très bien".

Effectivement, les Anglais sont des vieux habitués de la Coupe d'Europe. Leurs qualités sont reconnues par l'ensemble de la scène continentale et Nicolas Mas sait lui aussi à quoi s'attendre : "Ils sont très solides devant, très puissants, très organisés, et forment un vrai bloc. Ils font l'effort sur chaque mêlée, initient beaucoup de mauls derrière leurs touches, s'appuient sur une grosse défense et multiplient les temps de jeu jusqu'à ce que, en face, tu craques". Un défi que Perpignan veut relever pour prouver définitivement que cette formation de l'Usap peut encore atteindre les objectifs du début de saison. "Ce peut être le match référence, le déclic pour vraiment lancer notre saison", lance Nicolas Mas en guise de prédiction.