Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Brive est impatient

Brive est impatient

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 15/10/2009 à 10:04
Malgré une défaite sur le terrain des Llanelli Scarlets lors de la première journée de H Cup (24-12), les Brivistes n'ont pas perdu toutes leurs ambitions sur la scène européenne et veulent frapper un grand coup samedi, à domicile, face au Leinster, champion d'Europe en titre.

Recevoir, pour son premier match à domicile, le champion d'Europe en titre. Brive pouvait-il rêver mieux ? Brian O'Driscoll, Gordon D'Arcy, Shane Horgan et les autres vont fouler la pelouse d'un stade Amédé-Domenech qui devrait afficher complet. La fête s'annonce magnifique et les débats intéressants car les Corréziens ne veulent pas servir de faire-valoir aux stars irlandaises. "C'est probablement le match le plus important de la saison" prévient Ugo Mola, l'entraîneur des trois-quarts brivistes.

" Le plus important et le plus beau, le plus excitant, surtout, car nous avons très peu souvent l'occasion de jouer ce genre de match face à une équipe si renommée , ajoute-t-il. Mais il n'est pas question de se dire qu'on n'est pas invité. Il ne faudra pas avoir honte de l'avoir difficile face aux Irlandais mais nous avons tout de même des choses à faire valoir. Nous tâcherons d'être à la hauteur." Et une victoire reste tout de même l'objectif pour les Brivistes qui souhaitent rester en course pour la qualification.

Claassen : "Ne pas nous manquer"

Rien ne sera facile face à des champions d'Europe battus à domicile lors de la première journée par les London Irish (6-9) et qui doivent s'imposer pour ne pas sombrer. "Cela va rendre notre tâche encore plus difficile", souligne l'exemplaire Antonie Claassen. "Mais on sent l'importance que suscite un match de Coupe d'Europe à Brive. On est tous conscients de ça. Alors nous n'allons pas devoir nous manquer."

Même si les Coujoux balbutient leur rugby depuis le début de la saison, tous espèrent créer la sensation du week-end en écartant le Leinster de la course à la qualification. Les hommes de Laurent Seigne ont déjà montré des choses intéressantes à domicile et ils ne comptent pas "jouer petit bras", comme le soulignait Gerhard Vosloo cette semaine : "Nous sommes aussi une bonne équipe". Toute la Corrèze espère en avoir la confirmation ce samedi sur le coup des 19 heures.