Brive Jeanjean - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe


Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 19/12/2009 à 11:15
Après l'humiliation de la semaine passée, les Corréziens chercheront surtout à laver l'affront. Pour le reste, ils n'ont rien à espérer.

L'ENJEU

S'ils ne sont mathématiquement pas éliminés, les Brivistes n'ont strictement plus rien à gagner dans cette Coupe d'Europe. Si ce n'est de ne pas être ridicules. De l'aveu des entraîneurs, un tiers de l'effectif ne s'est pas investi correctement à l'aller. Et si une même proportion de l'équipe vien t à démissionner à Londres, on imagine trop bien quelle pourrait être le montant de la punition pour le CABCL. « Nous avons gagné le droit de participer à la H Cup l'an dernier, ce n'est pas pour la galvauder » ont répété en choeur les Brivistes cette semaine. Puissent ces derniers joindre leurs actes aux paroles...

L'EQUIPE

Il fallait s'y attendre : plusieurs ajustements ont été effectués par le staff corrézien, désireux de piquer son effectif au vif. Nicolas Jeanjean se voit ainsi titularisé à l'arrière à la place de Palisson, Cooke glissant à l'aile pour laisser place au stakhanoviste Jamie Noon, désireux de se rappeler au bon souvenir de ses compatriotes. Autre changement notoire, la charnière Perry-Estebanez, su-utilisée ces derniers temps et très décevante la semaine dernière, laisse la place au tendem Orquera-Péjoine. Simon Azoulai, Vincent Forgues et Retief Uys réintègrent quant à eux le XV de départ, afin d'offrir des solutions à un alignement totalement dominé à l'aller. Enfin, le pilier Scott Zimmerman se voit titularisé à droite, son poste de formation, en compagnie de Thompson et Khinchagishvili.

LA STAT

Avec seulement 28 points marqués depuis le début de la compétition, le CABCL est tout bonnement la pire attaque des 24 équipes engagées en H Cup. Même les équipes italiennes Trévise et Viadana ont fait mieux. C'est dire si l'on attend un petit sursaut de la part des Corréziens...

N.Z.