david skrela toulouse 2010-2011 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Toulouse : Tout schuss vers la qualif'

Toulouse : Tout schuss vers la qualif'

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 10/12/2010 à 09:27 -
Par Rugbyrama - Le 10/12/2010 à 09:27
Toulouse, qui a lâché du lest en Top 14 samedi dernier en vue de la Coupe d'Europe, se présente en position de force à Glasgow, ce vendredi (21h00), avec un effectif reconstitué et l'objectif de garder la tête de la poule 6 à l'issue de la 3e journée. Un statut à confirmer sur une pelouse enneigée.

Actuellement premier avec deux victoires en autant de matches, le Stade Toulousain, tenant du titre, ferait "une grande part du chemin pour la qualification" en quarts de finale, en cas de succès lors de la double confrontation face aux Ecossais, selon l'ouvreur David Skrela. "Si on perd là-bas (en Ecosse), cela voudra dire qu'il faudra aller gagner chez les Wasps lors de la dernière journée", prévient le manager toulousain Guy Novès, qui tient à éviter de telles sueurs froides.

Les Toulousains se présentent "quasiment au complet", selon Novès, au Firhill Stadium, où la neige a été tant bien que mal déblayée pour la tenue du match. Les internationaux (Dusautoir, Jauzion, Servat...), qui ont eu droit à une semaine de vacances après les matches internationaux, font leur retour, alors que l'infirmerie se vide peu à peu. Battus en championnat à Clermont (32-25) samedi dernier, les Stadistes se sont servis de ce match pour "remettre (leur) jeu en place", dixit Novès. Les Toulousains arrivent donc en Ecosse avec des certitudes malgré leur défaite face aux champions de France."Même si techniquement il y a eu beaucoup d'imperfections, ce match était riche en terme d'état d'esprit", souligne l'entraîneur des avants Yannick Bru.

Rester méfiants

En quatre confrontations, les Ecossais ont perdu trois fois mais avaient quand même fait sensation en s'imposant à Ernest-Wallon (33-26) lors de l'édition 2008-2009. "C'est une équipe qui perd peut-être régulièrement mais qui livre à chaque fois des belles prestations, analyse Yannick Bru. C'est une équipe valeureuse, qui déplace bien le ballon et qui met beaucoup d'intensité dans ses matchs."

Si, selon l'entraîneur des Warriors Sean Lineen, les Toulousains sont "les All Blacks de l'hémisphère nord", il annonce également que ses joueurs sont "vraiment enthousiastes à l'idée d'affronter les champions d'Europe". C'est bien pour cela que les hommes de Guy Novès doivent rester méfiants. "Pour Glasgow c'est quasiment le match de l'année, certains joueurs écossais vont également vouloir se mettre en évidence pour le Tournoi", prédit Skrela, qui sait bien qu'en terre écossaise, le combat est toujours âpre.