From Official Website
 
Article
commentaires
Coupe d'Europe

Harlequins? Pas des guignols!

Harlequins? Pas des guignols!

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 15/10/2008 à 16:45
Vainqueurs chez les Scarlets au prix d'un retour incroyable (22-29), les Harlequins pourraient être la bonne surprise anglaise de cette Coupe d'Europe. Les Londoniens ont un effectif de qualité et ne cessent de progresser sous la direction de Dean Richard
 

L'an dernier, l'invité surprise du dernier carré se voulait Exilé. Celui qui succèdera aux London Irish serait-il plutôt Harlequin cette saison? S'il est trop tôt pour le dire, il ne faut en aucun cas négliger la formation dirigée par Dean Richards. Les pensionnaires du Stoop ont surpris pas mal de monde lors de la première journée de H Cup en ramenant un succès du pays de Galles. Surtout au vu du scenario. Menés 19-3 à la pause, les Anglais sont revenus pour finalement s'imposer (22-29). Leur première victoire à l'extérieur en H Cup depuis septembre 2001, c'est dire.

Pour ajouter à la performance, il faut rappeler que les Harlequins évoluaient avec une formation rajeunie, avec Andy Gommarsall, Epi Taione et Nick Easter sur le banc au coup d'envoi, et sans leur All Black, Nick Evans, toujours blessé. "Si vous aviez vu notre Gallois, Ceri Jones, à la fin du match, explique Dean Richards l'entraîneur des Quins. Il savait comme moi ce que cette victoire signifiait. Peut-être pas les jeunes de notre équipe. Ils réaliseront plus tard. Ils ont joué un magnifique rugby en seconde période mais ça ne veut pas dire que l'on va se reposer sur nos lauriers".

Richards, le spécialiste

Les Harlequins sont ambitieux. Très. Leur recrutement de l'intersaison le prouve. L'an dernier, ils ont manqué la qualification pour les demi-finales de Premiership d'un rien. Troisièmes à trois journées de la fin, ils se sont écroulés, sans doute par manque d'expérience. Ils se sont donc consolés avec une qualification européenne, pour la deuxième année de rang, alors qu'ils évoluaient encore en deuxième division il y a trois ans. Et si la saison dernière, ils n'ont pu mener les deux compétitions de front (4e de leur poule de H Cup avec une seule victoire), ils semblent mieux armés cette fois.

Les Londoniens ont surtout un atout de choix dans leur jeu: Dean Richards. Depuis son arrivée au club il y a trois ans, l'entraîneur a imposé sa griffe et fait progresser le club comme jamais. De la D2 à l'Europe. Il faut dire que l'ancien international du XV de la Rose connait la recette. Quadruple champion d''Angleterre avec Leicester (de 1999 à 2002, il aussi mené les Tigers sur le toit de l'Europe par deux fois (2001 et 2002). C'est d'ailleurs la seule formation qui soit parvenue à conserver son titre continental. Les Harlequins ont décidemment tout pour briller.